en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


« octobre 2005 | Accueil | décembre 2005 »

Internet et la relation médecin-malade

Je remercie le Dr Fritz de la Société Luxembourgeoise de Gastro-Entérologie de m'avoir invitée à présenter à ses membres un papier fondé sur un article que j'ai publié dans la revue Hépato Gastro janvier 2005. Le colloque de samedi dernier a été l'occasion pour moi de refaire le point sur l'Internet dans la relation Médecin-Patient. C'est un sujet qui intéresse, le nombre d'internautes ne laissant plus de doute sur la solidité du Net. Les médecins se posent des questions, craignant être inondés; les patients se demandent comment initier par cette voie, ne serait-ce que petitement, un échange avec leur praticien.  Mais, il y a de l'espoir ; fait intéressant : un outil nouveau est entré silencieusement dans cet univers et gagne du terrain. C'est la prise de rendez-vous par le Web. Vous pouvez télécharger le pdf de ma présentation en cliquant sur le lien ci-après. N'hésitez pas à me contacter pour en parler.
Download SocGELuxSilber26-11-2005.pdf

Dossier médical électronique : Le + grand système unique, opérationnel 2006

Qui, dans le monde, a la première place dans la diffusion à grande échelle du dossier médical électronique ? Non, ce n'est pas la Franche Comté. On pouvait penser que c'était Kaiser Permanente aux Etats-Unis, suivi de la Scandinavie, voire de quelques régions en Angleterre lorsqu'elles seront activées l'année prochaine dans le cadre du NPFIT du NHS; mais c'est vraissemblablement la Pentagone en premier, selon les nouvelles de ce lundi 21 Nov aux Etats-Unis.
Le Xavier Bertrand des US, Michael Leavitt a assisté au lancement officiel de ce système déjà fonctionnel:300 000 consultations/semaine sont actuellement captées par le système militaire AHLTA, qui suit 9 millions de soldats, familles, et véterans. Actif depuis fin 2004, ce système doit être complètement à l'échelle en Décembre 2006, et reliant 800 cliniques, 70 hôpitaux et 60 000 professionnels de santé.
Un vaste programme de formation des professionnels de santé est en cours. Fait intéressant : ce système est composé de produits déjà commercialisés et adaptés pour être intéropérables avec l'informatique de l'administration des Véterans.

Combien coûtera-t-il ? Encore des chiffres énormes, non controllables : Un système qui a coûté $1,2 Milliards, puis $100 Millions par an, soit seulement $10/an et par individu, après l'énorme investissement de fond. Que comprennent ces chiffres ?

L'investissement initial de Kaiser pour couvrir 8 millions de personnes est > $3 milliards. Pourquoi trois fois plus ?
Ce sont des questions rhétoriques, car il est bien difficile de se prononcer sans analyser les documents internes. Attention aux prévisions dans ce domaine.

Et, pas des moindres, quelles seront les améliorations de qualité qui en résulteront : prévention, dépistage, traitement, .....

Avancée de la Législation : Infrastructure eSanté

Chers Amis, les opportunités et obstacles sont toujours les mêmes dans la course à l'implantation d'un système de santé plus performant grâce à l'électronique, aux Etats-Unis et en Europe.
Cette semaine est écourtée aux Etats-Unis en raison du Thanksgiving (jeudi-vendredi). C'est en partie pour cela que la Chambre de députés et le Sénat américains ont examiné le 18 novembre des projets de loi destinés à faire avancer l'infrastructure eSanté aux Etats-Unis. Seul le Sénat a réussi à approuver l'un des projets comportant comme points clé le fait : d'améliorer la protection de la confidentialité des données ; de fournir des incentives financiers aux établissements et aux praticiens désirant installer le dossier médical électronique.
http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c109:S.1418:
Ce sont en effet  deux points majeurs de blocage potentiel, la confidentialité intéressant les patients, les incentives les professionnels. 
D'autre part, il apparaît quotidiennement l'idée de proposer aux usagers de l'information permettant de comparer les performances des établissements et des professionnels de santé, et ce à partir de 2008.  Cette information comparative n'a pas besoin d'être liée à l'implantation du dossier électronique. Elle peut être fournie à tout moment.  Mais, elle est plus simple à fournir dans le cadre d'un système mis à jour en permanence.

Deux ans après l'annonce du dossier médical...

Citation : "En Avril, 2004, le Président a établi un objectif national : que la majorité des citoyens bénéficieraient d'un dossier médical électronique dans la décennie. Mais presque deux ans plus tard, la définition  n'est pas claire. Un dossier médical électronique, est-ce la même chose qu'un dossier santé électronique ? Quel rapport entre un dossier santé électronique et un dossier médical personnel ? Qu'est-ce qu'un dossier santé de la communauté? Quelques organisations ont tenté de définir le dossier médical en ligne, sans y arriver...Il existe plus de "jeu de normes" que de consensus....

La situation ci-dessus paraît le 14 novembre, 2005, dans un journal dédié à l'informatique santé des pouvoirs publiques -- de quel pays ?

Réponse : les Etats-Unis  http://www.govhealthit.com/

Il existe aux Etats-Unis, 4 termes
Electronic Medical Record: dossier médical électronique, ce qui se rapproche le plus du DMP français
Personal Health Record ou dossier santé personnel à l'usage du citoyen
Community Health Record:Dossier que partagent les praticiens et les payeurs
Electronic Health Record: dossier santé électronique, tous les dossiers ci-dessus

Que se passe-t-il lorsque les données médicales ne résident pas en un lieu et ne sont rassemblées que sur demande ?--ou bien, lorsqu'un professionnel ne participe plus au réseau autour du patient. Est-ce raisonnable de demander au patient son autorisation avant chaque échange de données ?

Créer le dossier médical électronique, c'est un travail de longue haleine. Il faut le faire. et il faut réaliser que ce n'est pas un but en soi. Ce n'est que la brique de base d'une nouvelle ingéniérie du système de soins.
Pour l'instant, et quoi qu'on en dise, il n'y a que le NHS qui ait lancé les modules d'application pratique, fondés sur l'existence du dossier médical électronique.

Contrôle de qualité des sites web médicaux

Où en sommes-nous du contrôle de qualité des sites web médicaux ?

Silber's Blog fait le point dans le document joint.

Download silbercontrlequalitwebebook.pdf

David Brailer à Harvard

David Brailer, invité à la sixième conférence santé des anciens de la Harvard Business School à Boston, nous a répété, si besoin était, vendredi le 4 novembre, la difficulté de sa mission : la mise en place du dossier médical électronique aux Etats-Unis d'ici l'an 2014, alors que les professionnels de santé résistent au changement et que les consommateurs ne connaissent pas l'intérêt.
Les sénateurs français en savent quelque chose, au vu du rapport paru la semaine dernière. Mais, ce n'est pas une raison pour changer d'objectif, terminée la médecine basée sur le crayon-papier.
Quels chiffres David Brailer a-t-il cités ? Le dossier médical électronique apportera 40% de duplications de coûts en moins et 100 % de dépistage en plus. Il coûte aux Etats-Unis $30k par cabinet médical qui l'installe.
Il était à Harvard, comme Janet Woodcock, commissaire de la FDA,  pour participer à la conférence de la "médecine personnalisée", personnalistation  rendue possible, entre autres, par l'existence du dossier électronique.
Brailer

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.