en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


« octobre 2010 | Accueil | décembre 2010 »

Nouveau Site AFU : Géolocalisation Urologues #health20fr

Vous vous souvenez des scores très moyens de l'étude Basil Strategies de 141 sites web des hôpitaux et cliniques en France représentant plus de 400 établissements ? Quel bonheur de constater un premier pas vers l'internaute, tout simple, sur un autre site -- nouveau : saluons l'AFU, qui permet désormais aux internautes de situer et visualiser les membres de l'association au sein de leurs établissements, sur une carte de France.

Capture d’écran 2010-11-22 à 23.52.19

Grâce à ce mash-up, l'usager  peut voir, à l'avance, à qui il aura à faire et quel est le plan d'accès pour arriver à la consultation.  Simple bonne pratique ?

Cela pourrait paraître simple vu de l'extérieur. Mais, pour qu'un thrombinoscope de professionnels de santé soit ainsi déployé, il aura fallu du temps, de la volonté, des précédents.

Est-ce de la concurrence injuste entre les membres de l'association et les non-membres ? Est-ce que cette association est appréciée de tous les médecins non-membres ? Le débat ne fait que commencer, n'est-ce pas ? Mais, entretemps, espérons que la géolocalisation et la prise de rendez-vous grâce à internet ne deviennent courant pour le bonheur des usagers !

 

 

Bertrand & Berra, les 2 B de la Santé

Capture d’écran 2010-11-14 à 22.38.24  
Capture d’écran 2010-11-14 à 21.07.17 Wikipedia nous fournit ces images quelques instants après l'annonce des nouveaux ministres ce 14 Nov 2010.

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l'Emploi & de la Santé

Dr Nora Berra, Secrétaire d'État à la Santé

Les deux sont des personnes expérimentées, M. Bertrand bénéficiant de la réputation de quelqu'un qui connaissait bien ses dossiers lors de ses précédents mandats. Le docteur Berra, médecin, avait la chargé des "aînés". Elle est également connue en tant que championne de la cause des enfants de l'immigration.

Pourquoi le Pentagone interdit-il la clé USB ? Révélations récentes #health20fr

Capture d’écran 2010-11-09 à 00.53.31
Ce n'est pas souvent que Silber's Blog s'inspire d'articles du prestigieux journal américain des affaires étrangères.. pour parler de l'e-santé. Et pourtant, cette fois-ci, il y a un lien. Car, le dernier numéro (Sept/Oct, 2010) révèle que l'attaque de sécurité la plus grave que le Pentagone ait jamais connue, a été effectuée par le biais d'une clé USB. Selon les propos de William Lynn, Secrétaire adjoint de la défense, une clé USB infectée a été sciemment insérée dans un ordinateur portable, libérant un code non détecté et créant une base à partir de laquelle l'ennemi pouvait exporter toutes les données du Pentagone. Cet incident a été considéré comme un tournant dans la politique sécuritaire américaine. Parmi les nombreuses actions entreprises la clé USB a été totalement interdite au Pentagone et n'est revenue que très partiellement. Capture d’écran 2010-11-09 à 00.40.01

L'ami JJ Fraslin, revient parfois sur la clé USB et le DMP;  Silber's Blog s'y met de temps en temps. On se fait traiter d'idiots par les supporteurs secrets (pourquoi ne sortent-ils pas au grand jour?) des clés USB. Soit, mais je n'ai pas encore trouvé de raisons pour changer d'avis. C'est rendre un mauvais service aux Français que de leur faire croire que la clé USB est la clé des problèmes de confidentialité voire de la maîtrise de la propriété de leur dossier médical.

 

Télémédecine : quelle bataille menez-vous ? #health20fr

La Télémédecine en France, on peut à peine prendre connaissance de  ce qui est dit, s'écrit, se filme, tellement on en parle depuis l'arrivée du décret d'application de la loi HPST. Est-ce pour autant que la bataille est en passe d'être gagnée ?

Quelle est la vraie bataille ? N'est-elle pas de faire de la France "le Norvège" de la télémédecine ?" C'est à dire, lorsque tous les experts internationaux penseront que tel programme de télémédecine a de fortes chances de réussir, car d'origine française. Et c'est là qu'existera le cycle vertueux de valeur pour le patient, de développement économique et scientifique, et tant d'autres.

Ou la bataille consiste-t-elle de guetter la deshumanisation à tous coins de l'ordinateur ?

Des individus talentueux, ce n'est pas cela qui manque en France. Mais, cela ne suffit point.

La bataille de la télémédecine ne pourra être gagnée qu'avec une volonté d'acier, un tissu public-privé solide (grâce aux institutions, aux professions et usagers, au grand emprunt, aux investisseurs, aux managers, ...).

Alors, attention à l'attitude très humaine qui consiste à mettre en avant LA limite d'une innovation avant d'en exposer les mérites...car cela ralentit considérablement l'adoption. C'est certain, et c'est ainsi que la France a pris 7 bonnes années de retard dès 1994,  dans l'adoption de l'internet...San Francisco n'a toujours pas perdu l'avance TIC qu'il a prise dès l'ouverture du Web,  même si le pourcentage a baissé.

Et il y a fort à perdre dans la perte de la bataille de la télémédecine :  une amélioration du service rendu, de nouveaux métiers, une industrie, un socle d'innovation technologique pour la Santé et au delà.

Alors, lorsqu'on doit parler de la télémédecine, commencer par évoquer le spectre de la deshumanisation, ou de l'utilisation systématique de la télémédecine pour initier et maintenir la relation médecin-patient, c'est méconnaître les divers usages de la télémédecine.

Expliquons à qui veut les différents cas de figure de la télémédecine : les deux grandes catégories : synchrone et asynchrone, la transmission d'images, la consultation à distance avec ou sans médecin de proximité, l'assistance robotique, la téléchirurgie (y compris dans la même salle d'ops), le télémonitoring, ...

N'oublions pas que la télémédecine a été adoptée dans les systèmes de santé où le budget dépend de la prise en charge globale des patients, et non pas  de la rémunération de chaque acte...(relisons le cas des Veterans) Ne laissons pas manipuler l'opinion publique ...

Quelle est l'innovation médicale ou scientifique qui marche dans tous les cas, sans limites, sans inconvénients ? Un médicament ? un dispositif implantable ? Une technique chirurgicale ? -- et au delà de la santé, aucune invention ne passerait l'examen de la perfection...Du stéthoscope, invention  française, on disait à l'époque qu'il diminuait les capacités de diagnostic du médecin.

 

 

 

 

Télémédecine : Vidéo-interview de J-Marie Le Guen #health20fr

 

 

 

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.