en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


288 articles classés dans "Internet & internautes"

Aux claviers citoyens ! CancerContribution vous appelle ! #health20fr #cancer #doctors20

Aux armes (numériques) Citoyens ! Connaissez-vous le 7e couplet de la Marseillaise ? Grâce à Google et Wikipedia, je le découvre :  Nous entrerons dans la carrière  Quand nos aînés n'y seront plus.

Capture d’écran 2012-03-24 à 11.42.27Il est temps alors que vous connaissiez aussi  CancerContribution  qui s'adresse à tous les Français pour que vous participiez au débat concernant l'organisation du système de soins autour du cancer. Professionnels et non-professionnels, tous, réunis dans l'échange. 

Cette nouvelle version du site, beaucoup plus contributive, a été présentée hier par le Pôle Cancer Citoyen de Cancer Campus.  Le  site met désormais clairement en avant le côté CONTRIBUTIF de CancerContribution.fr Vous pouvez, grâce aux 4 carrés colorés : proposer un thème, contribuer à son développement, voter sur des suggestions précises, partager des adresses ou encore aller directement à droite voir les derniers ajouts. Le Cancer est une maladie modèle, si j'ose dire, de l'importance de la communication entre professionnels, entre professionnels et patients, entre patients, avec la recherche, la pratique, l'administration, les payeurs. CancerContribution est sous la coordination de Giovanna Marsico, juriste et supporteure  du rôle du citoyen dans la démocratie. CancerContribution sera présent à Doctors 2.0 & Vous, de même l'Institut Gustave Roussy et l'une des start-ups issue des équipes médicales.

Future jeune mère cherche échographie de complaisance ? Groupon vous la propose au rabais. #grossesse #echographie #health20fr

Capture d’écran 2012-03-22 à 01.35.37Qui ne connaît pas Groupon, la société américaine qui propose des prix intéressants, grâce à des achats groupés ? Et bien, aujourd'hui même, Groupon Paris propose aux femmes enceintes une échographie  en 3D/4D pour 35 euros. Cette échographie est réalisée chez Echo Paris 3D qui nous dit sur son site que cette échographie "n'est absolument pas médicale." Ainsi naît une nouvelle expression  : "l'échographie de complaisance." Et mon problème n'est pas tant que Groupon propose ce service, mais l'existence du service lui-même.

Voici ce qui est dit sur le site du prestataire :
"L'échographie 3D/4D, chez ECHO PARIS 3D, n'est absolument pas médicale. C'est une échographie de complaisance, uniquement pour le plaisir des futurs parents. Ainsi, vous n'avez pas besoin d'ordonnance, et nous ne ferons aucun diagnostic médical, que ce soit sur des mesures, une date présumée d'accouchement... Par contre si vous le souhaitez, nous pouvons déterminer le sexe de bébé si cela est possible."

Pourquoi faire cette échographie qui coûte 80 euros, hors Groupon ?

Lire la suite "Future jeune mère cherche échographie de complaisance ? Groupon vous la propose au rabais. #grossesse #echographie #health20fr" »

Psoriasis 360 sur Facebook : fermeture de la page anglophone #health20fr #hcsmeufr

Capture d’écran 2012-03-22 à 00.50.15Le précédent billet parlait de la campagne française "jenemecacheplus" de Janssen dans le domaine du psoriasis. Aujourd'hui, la blogosphère anglophone santé et médias sociaux commente et re-commente les nouvelles de la fermeture annoncée  d'une autre initiative Janssen, cette fois anglaise (UK),  la page Psoriasis 360  sur Facebook. Ayant invité son créateur, Alex Butler à intervenir lors de l'édition 2011 de Doctors 2.0 & Vous (voir photo à gauche), nous avons trouvé logique de parler de cette future fermeture sur ce blog.  

Que s'est-il passé pour Psoriasis 360 sur Facebook? Et quelle est l'importance ?

Capture d’écran 2012-03-22 à 00.52.45

La page Psoriasis 360 avait vocation à permettre un échange entre patients au sujet du psoriasis...sauf que l'expérience montre que dans ce domaine encore plus que dans d'autres, le psoriasis, empecher les patients d'évoquer les traitements rend peu intéressante la page.  Le laboratoire a remarqué que la surveillance qu'ils étaient obligés de mener concernant cette page, pour des raisons réglementaires, créait plutôt un obstacle au libre échange -- soit le contraire du but escompté.  

Cette remarque est très importante. Quels "éditeurs" proposent un libre échange ? Très peu et notamment très peu dans la Santé. La majorité des sites médicaux est restée sur l'idée que seule compte "l'information officielle".  Or l'information est insuffisante pour de nombreuses raisons...Il faut de l'interactivité. Prenons même l'exemple de la formation continue des professionnels de santé. Depuis une décennie, on  admet que l'amphithéâtre descendant ne marche pas. Ce sont des ateliers de travail sur un problème qui comptent.

Enfin, Alex Butler a quitté Janssen en octobre 2010, pour voler de ses propres ailes, et ce n'est jamais évident de poursuivre un projet innovant sans son parrain direct. Le site avait à ce jour 900 et quelques likes ; ce n'est pas énorme, mais c'est "pas mal" quand-même pour une page crééé il y a peu de temps et par un laboratoire en Europe.


Est-ce que ceci signe la fin des pages Facebook pour les laboratoires pharmaceutiques ? Je pense que ce sera sûrement plus difficile de s'engager sur une page après cette annonce -- mais il est trop tôt pour généraliser la conclusion. Personnellement je pense que chaque acteur de santé a sa place dans la communication : patients, professionnels, état, payeurs industrie -- d'où l'organisation de l'agenda de Doctors 2.0 & Vous. Je sais que cette idée n'est pas partagée par tous, et je respecte l'avis des autres. Echangeons donc !

Votre médecin a-t-il un smartphone ? #health20fr #doctors20

Si vous lisez mon blog, il y a de fortes chances que vous avez un smartphone et que votre médecin en possède un aussi. S'en servira-t-il pour échanger des SMS avec vous, pour chercher une information sur Internet ? Voici quelques-unes de questions que le Vidal et le Conseil national de l'ordre des médecins  ont voulu étudier en s'associant à l'occasion de la création d'un baromètre de l'usage des smartphones par les médecins.

Nous y apprenons que 53% des médecins disposent d’applications médicales dont 68% concernent les bases de données médicamenteuses et 65% les interactions médicamenteuses. Cette recherche d'informations web concernant le médicament est une réalité mondiale. D'autre part, 9 médecins sur 10 en France, propriétaire d'un smartphone s'en servent pour surfer sur Internet.

Quelques précautions non pas oratoires, mais textuelles :

En lisant le communiqué publié par le Vidal, on s'aperçoit rapidement du fait que l'on ne connaît pas le dénominateur : 2131 médecins équipés de smartphone ont répondu au sondage, mais on ne connaît pas le pourcentage que cela représente par rapport à la totalité des médecins français. D'autre part, il est noté qu'il n'y a aucune différence d'usage de ces téléphones entre médecin généraliste et spécialiste, ni entre hommes et femmes. Cela est sûrement fonction de la nature des questions posées, car la quasi totalité d'études réalisées en France montre une différence de pratiques entre spécialiste et généraliste, et souvent entre hommes et femmes. Et enfin, si vous ne revenez pas vers ce lien, vous ne trouverez pas le communiqué sur le site du Cnom. Sachez aussi que, pour déposer un commentaire, vous êtes les bienvenus sur Silber's Blog.

Voulez-vous lire le communiqué de presse ? Cliquez s'il vous plaît !

Lire la suite "Votre médecin a-t-il un smartphone ? #health20fr #doctors20" »

Psoriasis : un message simple "ne plus se cacher"

L'Association pour la lutte contre le psoriasis propose un site avec des informations et documentation pour les patients. L'APLCP a reçu, par ailleurs, l'un des principaux prix du concours de l'association AACC, concours qui compare différentes campagnes de communication santé. Le prix a été attribué à un film qui a été projeté lors de la cérémonie de l'AACC, du 19 mars, 2012.

Comme le visuel ci-dessous le laisse comprendre, il s'agit d'un vestiaire après un match ; l'un des joueurs se douche tout habillé, puisqu'il "se cache." Le psoriasis peut être difficile à vivre, surtout si l'on reste seul avec son problème !

Capture d’écran 2012-03-20 à 01.06.12Visualisez le film sur YouTube et parlons-en !

Le film est bien fait. Le site web, jenemecacheplus.com, en revanche ne permet pas de trouver facilement le film. Un comble.

L'APLCP présente à la soirée de remise des prix a été très contente de bénéficier de cette reconnaissance. Espérons que le prix fera re-découvrir ce film.

Broncho-pneumopathie chronique obstructive : une campagne très visuelle

Le 19 mars, 2012 lors de la cérémonie des Prix Empreintes de l'Association des agences de communication, une dizaine de prix ont été attribuées à des campagnes de communication santé professionnelles et grand public. Force est de constater que ces campagnes sont passées, sans générer beaucoup d'occurences sur Google -- car ne s'étant pas beaucoup fait connaître des médias sociaux.

La campagne appelée "origami" de par sa forme originale (agence Arsenal) aux figures qui se plient et déplient, a gagné l'un des principaux prix. Visible par ce lien, sur Facebook, le film communique quelques messages de Santé Publique sur la BPCO, dans une forme qui donne envie de suivre jusqu'au bout...En tous cas, c'est mon avis et celui du jury (je n'en ai pas fait partie).

 

Capture d’écran 2012-03-20 à 01.11.58

 

Rencontrez Tiantian (Stanley) Li, fondateur d'une communauté en Chine de 3 millions de PDS. Ils ont publié 60 livres en 6 ans grâce à 2k médecins.

Capture d’écran 2012-02-16 à 01.18.19Autrefois (c'est à dire en 2007, lorsque nous avons commencé à parler de la Santé 2.0 en France), s'il s'agissait de parler de taille importante, on regardait à l'Ouest aux Etats-Unis. On parlait de deux sites : PatientsLikeMe en ce qui concerne les communautés de patients et  dans le cas des communautés de médecins, la référence était "Sermo," la communauté américaine créée il y a une demie-douzaine d'année.

Maintenant, il faut regarder à l'Est, car Il n'y a pas qu'une mais deux communautés de professionnels chinois en ligne qui dépassent le million de médecins ! DXY frôle les deux millions, de même Haoyisheng, la communauté crééé par Gao Zhan. C'est vertigineux. L'information a mis un certain temps à circuler. Mais elle rattrape maintenant un peu du temps perdu, puisque Doctors 2.0 & Vous invite aussi bien Tiantian Li que Gao Zhan à Paris pour la 2e édition. 

Comment Tiantian Li a-t-il créé en l'an 2000 un site qui est entré dans la vie quotidienne des médecins chinois ? Cliquez...

Lire la suite "Rencontrez Tiantian (Stanley) Li, fondateur d'une communauté en Chine de 3 millions de PDS. Ils ont publié 60 livres en 6 ans grâce à 2k médecins." »

Le Cnom publie le Livre Blanc portant sur la déontologie et le web, #health20fr #doctors20

Promis lors de la conférence Doctors 2.0 et Vous 2011 à laquelle le Dr Jacques Lucas a participé, et qui se renouvellera les 23 et 24 mai prochains à Paris !

Capture d’écran 2012-01-26 à 11.38.42
le Livre Blanc est  paru.   Ecouter les propos du Docteur Lucas à la conférence ( à partir de 11 minutes 39 secondes) .Cliquer ici . 

Le nouveau Livre blanc présente le web santé, les bonnes pratiques, le téléconseil, et la place du courrier électronique (et le téléphone) avant de conclure par ses préconisations, qui sont également disponibles sous forme d'une affiche, dans la version papier.

Les préconisations auprès des médecins français sont : 1) d'embrasser le web santé 2) de contribuer à la production de l'information santé 3) de faire un usage responsable des médias sociaux numériques*  4) de définir le cadre du téléconseil 5) de reconnaître l'acte de conseil téléphonique ou par courriel.

Ce document  traduit une vraie volonté de la part du Cnom de faire progresser l'Internet santé en France. On ne peut qu'encourager cette volonté.

Il faut aussi féliciter le Cnom sur sa communication. En tirant partie de la complémentarité entre les moyens traditionnels de diffusion du document et les médias sociaux, le Cnom a bénéficie de plus de 18 000 occurrences sur Google en quelques jours.

Mais, on doit aussi se poser la question suivante : qu'est-ce qui s'oppose à l'intégration  pleine et à part entière, de l'Internet Santé par les médecins, 18 ans après l'introduction du Web ?

Dans l'éditorial du Livre blanc, deux risques sont mentionnés : "le respect des personnes et de la confidentialité des données personnelles" et puis "la rapidité des échanges...les rumeurs qui "enflamment la toile."

Ces risques existent, mais ce ne sont probablement pas les principaux freins pour les médecins. Et ces freins ne sont pas spécifiques à la France. L'Internet  génère des conflits car il révèle le retard dans l'évolution de l'organisation de l'exercice médical aussi bien en France qu'ailleurs.

Il manque la généralisation de nouveaux métiers d'accompagnement des patients atteints de maladies chroniques pour que tout ne repose pas uniquement sur le rendez-vous médecin.

Il manque de nouveaux modèles économiques  basés sur les profils des patients et leurs besoins et pas sur des séries standardisés. 

Prenons deux exemples : l'émergence des pathologies chroniques, l'émergence de la prévention. Ces évolutions doivent changer la relation entre d'une part le médecin et le patient et d'autre part entre les professions médicales. La personne atteinte d'une pathologie chronique doit suivre un traitement à longueur d'année. Le suivi médical est complexe, avec des examens à faire  et  divers spécialistes à contacter. La prévention nécessite de consulter lorsqu'on va bien...

Or, sur le plan organisationnel et philosophique, nous sommes restés sur le schéma du face-face épisodique entre le médecin et le patient qui a un problème ponctuel, et puis l'envoi d'un courrier postal entre médecin traitant et correspondants.  

Nous sommes également restés sur la notion de la responsabilité individuelle du professionnel par rapport à l'informatisation de son cabinet, alors que l'informatique marche le moins bien et coûte le plus cher, lorsqu'il y a un seul poste de travail à gérer.

D'autre part, qu'il s'agisse d'une consultation en ville ou à l'hôpital, alors que le prolongement de la communication avec le professionnel  peut être très bénéfique pour le patient, le système  économique s'y oppose-- d'où la nécessité des professionnels de savoir écourter l'entretien.

Si le médecin traitant peut craindre être remplacé par Internet, c'est parce que c'est une tâche impossible de devoir tout savoir sur tout, face au patient. Mais, avons-nous appris au médecin à dire "je ne sais pas" ? 

Si le médecin est stressé par le temps qu'il doit prendre pour expliquer certaines choses au patient, c'est parce qu'il n'a effectivement pas souvent le temps dont il a besoin.  

Si le médecin n'a jamais été responsabilisé par rapport aux résultats du traitement, comment l'impliquer dans l'observance du patient...?

Comment, au vu de tout ceci, ne pas comprendre que l'arrivée d'Internet dans la consultation telle qu'elle est restée  pose problème ?

--sans oublier que le burnout, et notamment du médecin généraliste, mais pas seulement, est un phénomène de plus en plus répandu. 

Posons-nous la question de la bonne organisation de la relation médecin-patient et adaptons nos ressources humaines et technologies à cela...Vaste mission, je sais, mais autant s'y intéresser dès à présent. Les médias sociaux, le téléconseil, le courrier électronique, le téléphone y trouveront tout naturellement leur place. (Il existe des études internationales démontrant l'intérêt du courriel électronique et de la prise de rendez-vous en ligne pour la meilleure gestion du système).

En revanche, si l'on cherche un levier à court terme pour motiver le médecin à utiliser Internet davantage, pensons inclure dans la prochaine mise à jour du Livre blanc référence aux dispositifs de type iPad et Smartphone qui sont non seulement utiles pour le médecin directement mais qui lui permettent  en plus de jouer pleinement son rôle de facilitateur de l'information vis à vis du patient. 

Et enfin, si des établissements français désirent intégrer le réseau social de la Mayo Clinique, c'est tout à fait possible. Mais il faut faire la demande. ;-)

L'Hôpital San Juan de Dios et Clalit, qui étaient présents à Doctors 2.0 & Vous 1ère édition y sont.

Le Livre Blanc est téléchargeable ici : Livre blancdeontoweb2012.  

 

 (*le terme "numériques" a dû être ajouté à "médias sociaux" pour éviter la confusion avec "social" au sens français du terme, mais "médias sociaux numériques" est justement peu utilisé dans les médias ...)

 

ITW Prof Franck Chauvin : les médias sociaux conviennent si bien à la relation médecin patient

Grâce à l'organisation de Doctors 2.0 & Vous en juin 2011, j'ai eu la chance de cotoyer la plateforme CancerContribution.fr que nous avions adoptée comme grande cause 2011 lors de notre congrès, afin de participer à son lancement.  Puis CancerContribution a  trouvé sa place dans notre prochain panel "Santé 2.0 et Médias Sociaux" au Festival de la Communication Santé de novembre 2011.  Le Professeur Franck Chauvin qui collabore avec Giovanna Marsico, animatrice dynamique de CancerContribution, nous explique comment il faut aborder la relation médecin-patient de nos jours. 

Dossier "Consultation en ligne, combien cela coûte-t-il ?" Focus sur le métier de réponse à distance aux questions médicales

L'e-santé avance en France indéniablement malgré les résistances que nous connaissons tous. L'une des démonstrations de cette avancée est la possibilité, Capture d’écran 2012-01-25 à 00.00.44 impensable il n'y a pas si longtemps, pour un internaute d'obtenir la réponse à une question médicale, de la part d'un médecin qu'il n'a jamais rencontré et qu'il ne verra jamais, sans pour autant participer à un des nombreux projets pilotes de télémédecine, qui par définition, ne sont pas encore proposés à tout le monde.

C'était impensable pour plusieurs raisons : l'idée de faciliter l'obtention d'un second avis par le patient était difficilement acceptable à grande échelle par le corps médical, l'idée que la relation à distance allait "deshumaniser la médecine," l'idée que le médecin allait subir un risque important de passer à côté d'un point important, en l'absence d'un examen clinique...Ces trois points évoluant, l'offre commence à s'étendre.

Qui propose alors ces services de réponses à questions médicales à distance ? Nous vous proposons un voyage rapide au pays de la consultation à distance.

Lire la suite "Dossier "Consultation en ligne, combien cela coûte-t-il ?" Focus sur le métier de réponse à distance aux questions médicales" »

Un nouveau site santé qui montre involontairement ce qu'il ne faut pas faire #health20fr #hcsmeufr

Un nouveau site ayant comme vocation de collecter des données de patients est l'exemple-même de ce qu'un éditeur santé ne doit pas faire. En l'état, c'est un site qui ne peut inspirer la confiance d'aucun professionnel ou patient. On peut même se demander s'il ne s'agit pas d'un test du type "caméra caché" pour voir qui  acceptera de s'en servir.

De quoi s'agit-t-il ? C'est un site qui indique qu'il est destiné à transmettre à l'Afssaps les déclarations d'effets indésirables rédigées par les patients et par les professionnels, un objectif totalement louable, car les Autorités continuent de proposer un formulaire de déclaration d'effets indésirables, qui est à imprimer et à poster, et le premier défi est déjà de le trouver ce formulaire.

Malheureusement sur ce nouveau site, l'identité de l'éditeur est tout simplement absente. Si l'on veut le contacter, on doit remplir un formulaire sans savoir à qui cela sera adressé. Et même l'identité du propriétaire du nom de domaine, si l'on cherche par le "WhoIs" est présenté comme "Ano Nymous" soit une plaisanterie.

L'idée de proposer un formulaire pour communiquer les effets indésirables est tout à fait dans l'air du temps, mais cher éditeur, respectez s'il vous plaît les règles de base de la communication. Identifiez vous ! Deuxièmement, et tout aussi important : garantissez la sécurisation des données qui passeront par votre site.

L'anonymat doit rester du côté du patient et non pas de celui de l'éditeur !

PS Actualisations :

1- Dans les commentaires, vous découvrirez que l'auteur du site a inclus son nom. (Nous n'avons pas plus d'informations concernant la sécurisation des données -- (dans la période que précède leur destruction)

2- Mme Adenot, Présidente de l'Ordre des pharmaciens, prévoit de créer un site pour pharmaciens et patients, afin de favoriser la pharmacovigilance.


 

 

Connaissez-vous le terme 403 ?

Le 403 signifie qu'un site web a été volontairement suspendu par l'hébergeur, suite à une cyberattaque. Cela a été le cas entre autre du site de Basil Strategies et de Doctors 2.0 & Vous mais qui remarchent.  Cette panne heureusement terminée rappelle encore un intérêt des médias sociaux : celle de l'implantation large sur le web de votre présence.

Voici le lien vers la pge de notre toolkit "médias sociaux."

Capture d’écran 2012-01-18 à 14.24.47 

 

 

 

Data.Gouv.fr : Un portail public dont on peut être fier

Que faut-il savoir de Data.Gouv.fr ?

  • C'est la plateforme française d'ouverture des données publiques," l'équivalent en français du terme "open data." 
  • Ce portail est destiné à rassembler et à mettre à disposition librement l'ensemble des informations publiques de l'Etat, de ses établissements publics administratifs, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d'une mission de service public.
  • Les données publiques recensées sur data.gouv.fr sont réutilisables librement et gratuitement

A quoi cela sert ? La mise à disposition de données publiques est une pratique qui permet d'encourager le développement d'outils originaux, grâce à la visualisation de données d'une nouvelle façon.

Le site se présente ainsi :

Capture d’écran 2011-12-13 à 00.34.11La page d'accueil est minimaliste ; elle présente une fonction clé : la recherche de données, destinée à générer des tableurs en Excel avec des données que l'on peut re-traiter.

Le site explique qu'il s'agit d'une version bêta destinée à être améliorée. Mais, il est déjà, au moins, dans le ton, -- chose rare, parmi les sites web créés par les administrations du monde entier. Bravo Data.Gouv.Fr

Le Vol d'identité médicale, l'un des vols les plus lucratifs aux Etats-Unis et les nouvelles du Canada aussi !

La sécurité des données médicales informatisées est prise très au sérieux en France, mais aucun système n'échappe à l'erreur voire à la faiblesse humaine -- du papier non fermé à clé, à l'ordinateur oublié dans un train, aux conversations ouvertes de professionnels dans un ascenseur d'hôpital, à une volontaine malsaine de se pencher sur les données médicales d'autrui. Le terme qui convient est le "privacy" ou "data breach", cf brèche de confidentialité. Un système sécurisé peut détecter des incidents atypiques et les signaler. Encore mieux, il peut identifier celui qui est indûment passé par là.

Lire la suite "Le Vol d'identité médicale, l'un des vols les plus lucratifs aux Etats-Unis et les nouvelles du Canada aussi !" »

Interview du Dr Jacques Lucas, à la croisée de la médecine et des TIC

 

PhotolucasVous êtes nombreux à connaître le Docteur Lucas à travers ses interventions et écrits, voire par le tweet-up #health20fr #hcsmeufr ou  la conférence Doctors 2.0 & Vous #doctors20 

Vous lirez prochainement son nouveau Livre Blanc et  le reverrez  à Doctors 2.0 & Vous, mais nous avions envie de connaître ses réponses à encore quelques questions que vous découvrirez ci-dessous.

DS: En quoi consiste votre activité médicale et votre activité au Cnom

JL: J’ai actuellement un double vie ! Mon activité de cardiologue libéral dans un cabinet de groupe et mon activité au Conseil national de l’Ordre. Ces deux activités sont très chargées. Je les mène de front grâce à une organisation assez minutée. D’une manière générale, quand je suis au Cabinet je ne me préoccupe que des patients et quand je suis au CNOM, que des activités ordinales. Le travail en cabinet de groupe permet cela puisqu’en cas d’urgence – et la cardiologie est une discipline qui en comporte beaucoup – mes associés sont présents. Cela fonctionne bien.

DS: Comment avez-vous choisi le métier médical ?

Lire la suite "Interview du Dr Jacques Lucas, à la croisée de la médecine et des TIC" »

Interview de Rémy Teston, créateur du Blog Buzz eSanté

Capture d’écran 2011-11-17 à 00.04.31J'ai le plaisir de connaître Rémy Teston depuis plusieurs années, grâce aux Médias sociaux santé  et aux rencontres IRL des participants de ces communautés. Rémy a eu l'a gentillesse de m'interviewer à l'occasion de la première édition de Doctors 2.0 et Vous ;  il a pris le temps de répondre à mes questions à son tour.

 Denise Silber : Bonjour Rémy, commençons par le début. Comment es-tu arrivé dans le monde professionnel de l'internet pharma ?

 Rémy Teston : J'ai une formation de communication globale qui n'est pas spécifique au multi-média. Mes premières expériences se déroulent chez Ikea où j'ai participé au lancement et à la gestion du site intranet de la filiale France.

Lire la suite "Interview de Rémy Teston, créateur du Blog Buzz eSanté " »

Des interviews inédites de Doctors 2.0 & Vous autour de la relation médecin-patient et plus !

Dans les coulisses de Doctors 2.0 & Vous 2011, il y en avait des conversations et des caméras. TechToc, les partenaires avec lesquels nous bâtissons chez Basil Strategies, MedicalProTv ont tourné des  interviews de Catherine Cerisey, Ronan Denoual, Lucien Engelen,  Cedric Hutchings, Felix Jackson, Jean-Denis Koeck, Frederic Llordachs, Joris Molenaar, Susan Nicholas, Franck Panaget, Denise Silber, Xavier Simon, Lucie Tesquier. Le Best of de ces interviews suit. Nous parlons de l'avenir que nous souhaitons pour tous les patients, grâce à l'évolution de la relation médecin-patient en cours dans le monde, et aidée par la téchnologie....C'est le sens du mouvement  "Doctors 2.0 et VOUS"....et nous avons besoin de vous tous pour soutenir cette évolution. Exprimez-vous sur le manifeste !

l'iPad permet aux enfants et adultes autistes de communiquer

Les parents des enfants autistes ont toujours senti que leurs enfants avaient la capacité de communiquer, mais pas la compétence pour le faire...comme un cerveau fermé derrière une barrière. Ce reportage remarquable (en anglais) nous permet de voir comment plusieurs enfants autistes communiquent avec autrui grâce à certaines applications sur iPad. Vous pourrez comprendre sans connaître l'anglais. Cela ne marche pas pour tous, mais pour beaucoup néanmoins. Quel énorme pas de franchi, lorsque cela marche...Faites connaître autour de vous. Toute une famille peut se trouver transformée...

lien à cliquer (au cas où)

Toutes les patientes ne souhaitent pas une reconstruction mammaire. Catherine Cerisey commente l'étude.

Nous parlons en France de plus en plus du nécessaire "accès aux soins" sur le territoire français. Mais à quels soins ?

C'est bientôt la fin du mois d'octobre rose, période de grande visibilité de la lutte contre les cancers du sein. L'Institut Curie a publié à cette occasion une étude réalisée dans le cadre d'une thèse, au sujet de la non-demande pour une forme de soin. Le Dr Delphine Hequet a sondé les patientes qui n'ont pas eu recours à une reconstruction mammaire pour en connaître les raisons. 

80% ont indiqué que "c'est un choix personnel." 56% de ces 80% refusent une nouvelle chirurgie, 29% ont peur des complications et 9% craignent la douleur. 38% acceptent l'asymétrie...18% (seulement !) indiquent que c'est accepté par le conjoint.

Vive ce type d'étude et l'échange avec les patients. Comment envisager l'organisation de la prise en charge, et la formulation de propositions envers les patientes, si l'on n'a pas cette vue d'ensemble  ?  Même si bien sûr une enquête ne remplace pas la nécessaire conversation individuelle entre patient et médecin...

Et combien de questions reste-t-il encore à poser pour pouvoir bien organiser une infrastructure adéquate ? Le patient est le premier membre de l'équipe médicale !

Vous pouvez télécharger  ci-dessous le communiqué de presse.

 

  Téléchargement Cp-non-reconstruction-sein

Catherine Cerisey a accepté de commenter l'étude au journal télévisé. C'est toujours un immense plaisir d'échanger avec elle, comme vous avez pu le constater dans des billets précédents.  Catherine a accepté de faire partie des Ambassadrices du Congrès Doctors 2.0 et Vous, les 23-24 mai 2012.

 

Focus sur les annuaires santé du nouveau portail Figaro Santé

 


Capture d’écran 2011-10-23 à 22.22.48Qu'est-ce qui domine l'Internet Santé en France ? Le reflexe Google ? Doctissimo ? Wikipedia ?  
Le paysage virtuel évolue. il y a eu l'arrivée très remarquée d'Améli. Puis  le 17 octobre, 2011, le Figaro a renforcé la rubrique en ligne du Figaro Santé, en lançant un portail à plusieurs volets : actualité, encyclopédie, coaching, des applications à venir, et des annuaires santé. Nous avons interviewé les Docteurs Del Bano et Bach, créateurs du Guide Santé, producteur du volet "annuaire" de Figaro Santé.
1. Silber's Blog : Des médecins tous deux et anciens gestionnaires d'une société spécialisée dans les données informatisées des cliniques, vous étiez  des partenaires santé du Figaro depuis avant le lancement du nouveau portail, puisque vous produisiez leur rubrique d'établissements en ligne.  Pouvez-vous nous rappeler comment vous produisez ces palmarès  ? Sur quels élément sont-ils basés ?

Guide Santé : En effet, nous sommes les deux médecins fondateurs du site www.le-guide-sante.org. Auparavant, nous étions médecins responsables du PMSI de plusieurs cliniques puis dirigeants d'établissements de santé privés.  Nous sommes partenaires du groupe FIGARO et plus particulièrement du périodique Figaro Magazine depuis juin 2009 dans le cadre de palmarès. Cinq palmarès sont parus : celui des cliniques 19 juin 2009,

 

Lire la suite "Focus sur les annuaires santé du nouveau portail Figaro Santé" »

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.