en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


65 articles classés dans "Pharma & Club ePharma"

e-Services pour patients connectés par pharmacien 2.0 #doctors20 #hcsmeufr

En remerciant la rédaction du Quotidien du Pharmacien pour l'autorisation de re-diffusion de ce billet paru le 9 décembre, 2013 et pour lequel j'avais accepté d'être interviewée. e-Services pour patients connectés - joli titre ! Cliquer pour voir le document sur Slideshare et le caractère sera lisible.

 

 

Pharmacies en ligne légitimes : 2,5 % ?

Pharmacies en ligne : y aurait-il une vraie difficulté pour protéger l'internaute ?

Je fais partie de ceux et celles qui pensent que les contraintes imposées aux créateurs de pharmacie en ligne en France sont excessives et de nature à assurer que, par manque d'offre nationale, les consommateurs français continueront d'acheter en ligne à l'étranger, ce qui rend encore plus difficile de les protéger. Et pourtant....éliminer les fausses pharmacies semble très difficile.

 Les contraintes auxquelles je réfère sont indiquées dans le Journal Officiel du 20 juin, 2013. En voici 10...

  • Une pharmacie en ligne d'origine française doit appartenir à une pharmacie réelle.
  • Création de la pharmacie en ligne doit être autorisée par l'agence régionale de santé
  • Un nombre suffisant de pharmaciens adjoints au regard du chiffre d'affaires doit être prévu (alors que l'un des avantages de la pharmacie en ligne est de bénéficier de coûts moindres )
  • Il faut garantir l'indépendance professionnelle du pharmacien  : lire "interdiction des chaînes de pharmacies en France"
  • Le médicament est envoyé par l'officine de pharmacie, sous la responsabilité du pharmacien mentionné
  • Non-sollicitation de la clientèle par la pharmacie : lire "pas de publicité"
  • La recherche de référencement dans des moteurs de recherche ou des comparateurs de prix contre rémunération est interdite
  • Le site internet de vente en ligne de médicaments comporte un onglet spécifique à la vente de médicaments pour une distinction claire par rapport aux éventuels autres produits vendus par le pharmacien
  • Les forums de discussion sont interdits
  • Il est recommandé à la pharmacie d'élaborer un manuel qualité décrivant les moyens et procédures nécessaires pour le respect des bonnes pratiques de dispensation par voie électronique et de le mettre à disposition de l'agence régionale de santé.

Sachant qu'en plus, la liste de médicaments susceptibles d'être vendus en ligne est réservée à ceux sans ordonnance, la volonté d'aller de l'avant après cette lecture doit être très forte pour perséverer.

Et pourtant,  les pratiques illégales de la pharmacie en ligne semblent significatives, au vu des résultats de l'opération Pangea VI conduite par Interpol dans 99 pays dans le monde fin juin 2013. La parution au Journal Officiel en France de l'arrêté est tombée en même temps que cette grande attaque récemment menée par Interpol...

  • 1300 pharmacies en ligne anglaises ont été fermées par les autorités britanniques
  • Le site de la douane française rapporte que 114 sites illégaux de mise en ligne de médicaments dont 29 rattachés à la France  font l'objet de procédures judiciaires. 85 sites hébergés à l'étranger ont été communiqués aux pays concernés pour enquête.

Et par ailleurs, une étude américaine parue en janvier 2013 relève que seulement 257 pharmacies américaines sur 10275 examinées étaient légitimes, soit 2,5%. Ce n'est pas un chiffre français, mais  vous, chers lecteurs internautes, quel est votre avis ?

Avez-vous déjà acheté un médicament en ligne ?

Que deviendra la vente en ligne de produits que l'on n'ose pas demander à son pharmacien, si c'est toujours le même pharmacien, par internet... ?

Et les e-pharmacies belges ou suisses, les fréquentez-vous ?

pharmachezvous en Belgique

 


Pré-lancement de Syrum : jouez à créer votre propre laboratoire

Encore deux mots d'anglais à connaître pour les fans de l'univers digital : Serious Game, l'utilisation du jeu pour faciliter l'apprentissage de sujets sérieux et la Gamification, qui est l'univers du Serious Game. C'est un sujet en forte hausse, croissance qui est prédite par les requêtes recensées sur Google (tableau dessous). Divers jeux existent dans le domaine de la Santé y compris en France. Le Serious Game fait appel d'ailleurs à des compétences pour lesquelles les Français sont reconnus -- de design et imagérie, programmation...C'est une industrie à forte valeur ajoutée. Bien entendu le plus important est  le contenu.  -- Est-il bien pensé et adapté aux futurs joueurs ?  -- ce qui requiert un travail d'équipe multi-disciplinaire, et encore plus dans la Santé.

 

gamification
Requêtes sur Gamification

 

Un nouveau Serious Game en pré-lancement et qui s'appelle Syrum a attiré notre attention pour plusieurs raisons. Il a été annoncé par John Pugh, (Boehringer-Ingelheim), son concepteur, à notre dernière édition de Doctors 2.0 & You. Financé par son laboratoire, Syrum met en scène la création de nouveaux produits pharmaceutiques.  Les joueurs vont créer et gérer leur propre laboratoire pharmaceutique. Cela demande un effort de conception énorme. 

Pour quel résultat ? Plus de 1000 personnes se sont déjà inscrits sur le site, et il n'est pas encore lancé sur le marché américain. Le jeu après se déroule sur Facebook comme nombre de grands jeux lancés ces dernières années. Evidemment, la question est de connaître la réaction des internautes. Ce jeu, ouvrira-t-il un nouvel échange concernant cette industrie qui ne laisse pas indifférente...reconnue pour son rôle dans l'allongement de l'espérance de vie -- et vivement  critiquée, notamment en France, mais pas seulement. C'est pourquoi on peut tirer son chapeau à John Pugh, pour cet effort et le risque pris de proposer quelque chose d'aussi visible... Si j'avais un feedback à faire, ce serait que  le jeu pourrait proposer plus de "quick win" aux joueurs .... Par ailleurs, je n'ai pas encore vu comment il aborde les difficultés de communication qui se posent à l'industrie...Je sais qu'il ne manquera pas de personnes pour dire que les industries de la Santé ne doivent pas être présentées sous forme de jeu pour sérieux soit-il... Mais, il faut essayer ! Il n'y a qu'ainsi que l'on pourra se faire son propre avis. (En anglais dans sa forme bêta)

Le Top de la Twitter Santé en France: Ministre, Institutions, Assos, individus...

Qui sont les plus actifs sur Twitter dans le monde de la Santé  ? Nous avons un début de réponse avec les Annuaires Twitter Santé lancés pour la rentrée 2012 par Basil Strategies. C'est entre autres un début parce que les listes seront évolutives, tant en comptes inscrits qu'en thématiques. L'objectif était d'identifier l'importance relative entre les différents comptes et notamment d'identifier les principaux. C'est pourquoi ces annuaires permettent divers tris.

Ce weekend de lancement, il y a eu beaucoup de tweet et retweet...Les premières suggestions des internautes ont déjà été intégrées.

Frise

 

 

Quelle analyse ?

  • Commençons par les "personnalités officielles." Ces huit comptes visualisés dessus (Marisol Touraine, JM Le Guen, Jacques Lucas, Claude Evin, Jacqueline Rossant, Etienne Caniard, Nicolas Peju, Bernard Le Douarin) figurent dans la liste des "personnalités officielles", c'est à dire, de personnes tweetant sous leur nom, mais dans le cadre de leurs fonctions. La Ministre de la Santé, Marisol Touraine, a le plus grand nombre de followers (13557) des personnalités officielles Santé, grâce à son passé de député, et bat même son Ministère, sur ce critère, lequel Ministère est pourtant la première institution santé en nombre de followers (11341). 
  • Les top 3 des institutions santé en nombre de followers sur Twitter sont donc le Ministère de la Santé, l'Inserm (4588) et la Haute autorité de Santé (3098). Nous n'avons repéré que 13 institutions santé françaises actives sur Twitter à date.
  • Les établissements de soins -- environ 5000 en France--n'ont quasiment pas pris le chemin de Twitter; il y a moins de 20 comptes, et les comptes sont souvent non-signalés sur l'accueil du site de l'établissement. C'est cohérent par rapport à notre précédente étude de la (faible) présence des établissements sur internet en France.  Les 3 premiers établissements sur Twitter sont parisiens : l'APHP, IGR, Necker.
  • Le monde des associations et fédérations compte aussi une vingtaine seulement et la liste est dominée par la Croix Rouge ( 79 136 ) et Aides (45 152 ).
  • Environ 5 comptes en France,  pour la pharma, dont celui du syndicat. On dira que c'est un début...
  • La liste qui est la plus compliquée à mettre en oeuvre est celle des médecins français. La liste comporte environ 200 médecins à date. La majorité de ces médecins porte ceinture et bretelles sur Twitter. Ils tweetent sous un pseudonyme et ils sont nombreux à protéger leur compte du follower qui déciderait seul à suivre le médecin (comment !) . Cette timidité est a fois pour ne pas être accusés de faire du marketing, mais aussi pour leur permettre de discuter "entre médecins" sans que l'on sache qui est qui et peut-être un peu pour pouvoir se défouler.  Tout le monde n'est pas d'accord avec ce recours au pseudonymat. Je fais partie des "pas d'accord" puisque la transparence fait partie de la qualité. Si je vous donne un avis, en m'appelant "Mme, Je Blogue Santé" et non pas Denise Silber, mon avis perd 90% de son intérêt.  L'Ordre des médecins avait annoncé qu'il allait faire une liste de pseudonymes certifiés par l'Ordre. J'ignore le devenir du projet, et ne sais pas si la parution de cet annuaire aura un impact dans un sens ou l'autre. En revanche, les premiers de la liste sont des journalistes, Michel Cymes avec plus de 62k followers et JD Flaysaquier avec plus de 10k.
  • Quant aux autres professions de santé,  nous avons créé une liste incluant infirmiers, podologues et kinésithérapeutes. Elle s'est heurtée au faible nombre de followers de la plupart des comptes de ces professions. Même chose pour quelques pharmaciens. Moins de 20 "para" dans la liste.
  • Et pour conclure, nous n'avons pu échapper à une petite note de soutien aux femmes, avec la liste des Top Femmes Santé. On trouvera de nouveau Mme Touraine, en haut de la liste, mais aussi 9 autres femmes qui ont plus de 1000 followers. Suivez mon regard...;-)

Nous pourrions faire des tas de calculs, mais attention: tous les chiffres changent quotidiennement....Le plus important sera que ces comptes restent ouverts et actifs !

ANSM : création d'un comité de déontologie pour éviter les conflits d'intérêt

L'annonce parue dans le Journal Officiel ce jour faisant état de la création d'un "comité de déontologie" à l'Agence nationale de securité du médicament (qui remplace l'Afssaps) afin de mieux maîtriser la question du conflit d'intérêts, fait émerger quelques questions :

--- Quel rôle est attribué au patient qui va consommer le médicament ?

-- Si c'est nécessaire de créer un comité dans cette institution, ne faudrait-il un dans chaque institution concernée par la santé publique

----  La déontologie c'est l'ensemble des règles et devoirs qui régissent l'exercice d'une profession. Qui assure que ces règles de déontologie seront fondées sur l'éthique ? (définition de l'éthique : conceptions morales qui dictent les actes à quelqu'un)... Et sur quelle éthique ?

Le texte de l'annonce complète suit :

1er juillet 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 3 sur 36

TEXTES GÉNÉRAUX

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

Décision DG no 2012-170 du 24 mai 2012 portant création d’un comité de déontologie à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

NOR : AFSM1200169S

Lire la suite "ANSM : création d'un comité de déontologie pour éviter les conflits d'intérêt" »

Pharmavigilance, le dernier site de l'Ordre des pharmaciens

Le 10 avril, 2012, le Conseil national de l'ordre des pharmaciens a lancé un site, Pharmavigilance.fr, conforme à son annonce, destiné à faciliter la déclaration d'effets secondaires par les pharmaciens, cette idée se situant dans le droit file du rôle du pharmacien dans l'amélioration de la qualité des soins, comme par exemple, l'introduction du dossier pharmaceutique.

En quoi consiste le site ? Voici dessous le plan.  Effectivement, le site est fait pour le pharmacien : une entrée sécurisée lui est réservée et pour le reste, cela se résume  à 4-5 pages.

Capture d’écran 2012-04-14 à 14.10.11

Selon le communiqué de presse du Cnop, c'est un site "qui facilite le travail des pharmaciens qui contribuent à remonter vers les autorités compétentes des informations relatives à une meilleure connaissance des produits de santé....Le site répond aux questions et aux besoins des pharmaciens : Comment remplir les déclarations ? Ou les envoyer ? Quels textes législatifs et réglementaires sont applicables ?".

On peut être surpris que l'Ordre n'ait pas profité de cette création de site pour s'adresser plus amplement aux Citoyens, et ce faisant contribuer à sa notoriété. On peut aussi se demander pourquoi ces formulaires et explications pour les pharmaciens ne puissent être vus par tous les internautes, tout en restreignant la soumission aux pharmaciens, si tel doit être le cas. Un site plus dense en contenus visibles à Google,  porté  à la connaissance des usagers, voire porté par les usagers,  aurait plus de poids. mais c'est un choix qui appartient naturellement à l'éditeur.

Psoriasis 360 sur Facebook : fermeture de la page anglophone #health20fr #hcsmeufr

Capture d’écran 2012-03-22 à 00.50.15Le précédent billet parlait de la campagne française "jenemecacheplus" de Janssen dans le domaine du psoriasis. Aujourd'hui, la blogosphère anglophone santé et médias sociaux commente et re-commente les nouvelles de la fermeture annoncée  d'une autre initiative Janssen, cette fois anglaise (UK),  la page Psoriasis 360  sur Facebook. Ayant invité son créateur, Alex Butler à intervenir lors de l'édition 2011 de Doctors 2.0 & Vous (voir photo à gauche), nous avons trouvé logique de parler de cette future fermeture sur ce blog.  

Que s'est-il passé pour Psoriasis 360 sur Facebook? Et quelle est l'importance ?

Capture d’écran 2012-03-22 à 00.52.45

La page Psoriasis 360 avait vocation à permettre un échange entre patients au sujet du psoriasis...sauf que l'expérience montre que dans ce domaine encore plus que dans d'autres, le psoriasis, empecher les patients d'évoquer les traitements rend peu intéressante la page.  Le laboratoire a remarqué que la surveillance qu'ils étaient obligés de mener concernant cette page, pour des raisons réglementaires, créait plutôt un obstacle au libre échange -- soit le contraire du but escompté.  

Cette remarque est très importante. Quels "éditeurs" proposent un libre échange ? Très peu et notamment très peu dans la Santé. La majorité des sites médicaux est restée sur l'idée que seule compte "l'information officielle".  Or l'information est insuffisante pour de nombreuses raisons...Il faut de l'interactivité. Prenons même l'exemple de la formation continue des professionnels de santé. Depuis une décennie, on  admet que l'amphithéâtre descendant ne marche pas. Ce sont des ateliers de travail sur un problème qui comptent.

Enfin, Alex Butler a quitté Janssen en octobre 2010, pour voler de ses propres ailes, et ce n'est jamais évident de poursuivre un projet innovant sans son parrain direct. Le site avait à ce jour 900 et quelques likes ; ce n'est pas énorme, mais c'est "pas mal" quand-même pour une page crééé il y a peu de temps et par un laboratoire en Europe.


Est-ce que ceci signe la fin des pages Facebook pour les laboratoires pharmaceutiques ? Je pense que ce sera sûrement plus difficile de s'engager sur une page après cette annonce -- mais il est trop tôt pour généraliser la conclusion. Personnellement je pense que chaque acteur de santé a sa place dans la communication : patients, professionnels, état, payeurs industrie -- d'où l'organisation de l'agenda de Doctors 2.0 & Vous. Je sais que cette idée n'est pas partagée par tous, et je respecte l'avis des autres. Echangeons donc !

Interview de Rémy Teston, créateur du Blog Buzz eSanté

Capture d’écran 2011-11-17 à 00.04.31J'ai le plaisir de connaître Rémy Teston depuis plusieurs années, grâce aux Médias sociaux santé  et aux rencontres IRL des participants de ces communautés. Rémy a eu l'a gentillesse de m'interviewer à l'occasion de la première édition de Doctors 2.0 et Vous ;  il a pris le temps de répondre à mes questions à son tour.

 Denise Silber : Bonjour Rémy, commençons par le début. Comment es-tu arrivé dans le monde professionnel de l'internet pharma ?

 Rémy Teston : J'ai une formation de communication globale qui n'est pas spécifique au multi-média. Mes premières expériences se déroulent chez Ikea où j'ai participé au lancement et à la gestion du site intranet de la filiale France.

Lire la suite "Interview de Rémy Teston, créateur du Blog Buzz eSanté " »

"Dollars for Docs", base de données américaine des honoraires de médecins rémunérés par des firmes

Si les médias sociaux avancent autant, c'est entre autres, parce que la transparence est une valeur en hausse.  Le Telegramme, journal du Massachusetts a publié le 15 mai 2011 un article  ayant trait à la transparence des relations financières entre les médecins et les firmes, et qui génère du buzz dans cet Etat. Le Telegram fait état d'informations trouvées sur le site en ligne ProPublica,Capture d’écran 2011-05-16 à 00.34.54

 concernant un médecin dans le Massachusetts, rémunéré jusqu'à $225 000 en un an, pour l'animation de réunions de confrères en indiquant que quatre autres ont reçu $50 000 chacun. Ces pratiques précédemment inconnues avec ce degré de précision, sont fortement critiquées par le journal. Qu'est-ce que ProPublica?

Lire la suite " "Dollars for Docs", base de données américaine des honoraires de médecins rémunérés par des firmes" »

Les médecins et les médias sociaux ? C'est Tendance 2011. #doctors20

Capture d’écran 2011-03-18 à 01.13.52 Cela s'entend de tous les côtés : blogs, études, tweets (dans l'univers virtuel anglophone international). Que font les médecins au niveau des médias sociaux ? Est-ce éthique et professionnel, ou bien de l'auto-promotion? Voir l'article dans l'un des blogs les plus connus des US, Huffington Post  L'article cite : TwitterDoctors.Net, site affichant les coordonnées de 1300 médecins qui tweetent,une étude dans le JAMA, et Kevin Pho, un médecin bloggeur/twitter devenu célèbre grâce aux médias sociaux. Qu'entendons-nous ? Et bien, c'est comme d'hab -- tout le monde s'inquiète à cause de "l'autre". Cet autre médecin qui n'est pas soi et qui enfreint la confidentialité du patient, en répondant à sa question sur Facebook ou Twitter, de ce médecin qui "n'y connaît pas grand'chose " et qui donne un avis sur un sujet hyper-spécialisé. Que faire, alors ?

Lire la suite "Les médecins et les médias sociaux ? C'est Tendance 2011. #doctors20" »

L'Afssaps enregistrera et diffusera ses séances, mais où ? #health20fr #medicament

Selon les Echos le nouveau directeur de l'Afssaps lance l'enregistrement vidéo des séances de l'Afssaps dès la semaine prochaine, et leur publication sur le site de l'Afssaps.

 

Capture d’écran 2011-03-18 à 00.27.03

 

 

 

 

 

Cela va générer des tas de nouveaux métiers : d'observateurs des vidéos qui en feront des synthèses...etc Mais une vraie question se pose : le site de l'Afssaps doit-il être le seul lieu où ces séquences sont visibles ? Le site de l'Afssaps n'est-il pas connu pour sa difficile navigation et trafic faible, relatif à d'autres sites portant sur la Santé ?

 

Voici la comparaison par le panel Alexa, du trafic sur YouTube,  sur DailyMotion, et sur le site de l'Afssaps. (la ligne bleue n'est pas visible).

Capture d’écran 2011-03-18 à 00.33.24

Notre conseil est donc de publier ces futures vidéos sur YouTube,  en créant sa chaine, puis de faire un "embed" sur le site de l'Afssaps, en plus...sans oublier sa page Facebook...Oui, vraiment ! Si l'objectif est d'exposer un maximum de Français à ces informations, c'est cela qu'il convient de faire....

 

 

 

 

Vidéo du Prof. Dominique Maraninchi, futur directeur de l'Afssaps (?)

Selon les nouvelles du jour, le Professeur Maraninchi, actuel président de l'Institut National du Cancer  nommé à ce poste lorsque le départ de son prédécesseur avait été précipité, est appelé à prendre la direction de l'Afssaps, dans un contexte, pour le moins délicat aussi. En tous cas, nous nous attendons à la proposition de son nom par le Ministre Xavier Bertrand. Nos lecteurs pourront  regarder (après le passage publicitaire qui n'est pas de notre fait) la vidéo réalisée par des journalistes du groupe Quotidien du médecin.    

1/3 Editoriales avec Dominique MARANINCHI (1/3) - Le Figaro
Dominique MARANINCHI, Président de L'INCA répind aux questions de Alexis DUSSOL de Décision Santé et Alain MARIE du Quotidien du médecin
Mots-clés : editoriales maraninchi un

Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ? ITW de la présidente de Vivre Sans Thyroïde #health20fr

L'actualité concernant le médicament est dense. Comment choisir les sujets à traiter sur Silber's Blog ? Lisez ce texte dans Sciences et Avenir:

Capture d’écran 2011-02-03 à 01.35.25

 J'ai choisi de privilégier la voix de Beate Bartés qui essaie de faire avancer un dossier significatif pour des millions de Français. Nous avons eu le plaisir de rencontrer grâce à l'AQIS, l'association "Vivre Sans Thyroide" présidée par la dynamique Beate Bartés avec laquelle, j'ai discuté du Lévothyrox. Je vous laisse découvrir  l'interview qu'elle a accordée à Silber's Blog...Un texte frappé du bon sens !Capture d’écran 2011-02-03 à 01.23.03

Comment as-tu découvert que le lévothyrox était dans la liste des 77 produits ? Un membre de notre forum avait trouvé la liste et, affolé, l’avait recopiée sur le forum. J’ai alors immédiatement vérifié sur le site de l’AFSSAPS, ensuite contacté le laboratoire Merck-Serono pour voir s’ils étaient au courant et s’ils avaient des explications plus complètes … puis publié un message « rassurant » sur le forum, pour expliquer que ce médicament n’est pas sur la liste à cause d’un « risque » quelconque, mais simplement parce qu’on étudie la « bioéquivalence » Lévothyrox/génériques. La surveillance concerne en fait les GENERIQUES, et non pas le Lévothyrox lui-même, mais le lecteur ne l'apprend qu'en entrant dans les détails de la liste de l’AFSSAPS, et non pas en voyant la liste alphabétique qui lui est présentée.

Lire la suite "Lévothyrox : La liste Afssaps a-t-elle induit une crise de confiance indue ? ITW de la présidente de Vivre Sans Thyroïde #health20fr" »

Le Pr Hubert Allemand en video #health20fr

 

Capture d’écran 2011-01-31 à 09.50.07

Professeur de santé publique à l'Université de Besançon où il est responsable d'une formation de Master et actuellement Médecin Conseil National de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés France, le Professeur Hubert Allemand est intervenu à une conférence animée par Philippe Leduc et consacrée à la prévention en 2006, en présence du Professeur Girard.

Pour voir la video, cliquer sur ce lien

Pourquoi en parler maintenant ? Ce sera finalement grâce à l'étude des données de la CNAMTS que le problème du Médiator aura été analysé de façon formelle...ce qui n'est pas sans rappeller le dossier Vioxx qui avait été identifié par la Cleveland Clinic grâce à ses données informatisées. En tous cas, la nouvelle de la sélection par le Ministre Xavier Bertrand du Professeur  Allemand pour reprendre la la Direction de l'Afssaps a été annoncée dans le JDD du dimanche 30 Jan 2011, sachant que la réponse du Professeur n'est pas encore confirmée. Cliquer pour un Extrait  de l'article :

Lire la suite "Le Pr Hubert Allemand en video #health20fr" »

Interview de la fondatrice de la firme néerlandaise Meamedica #health20fr #hcsmeufr

  Le site web néerlandais qui permet aux internautes de déposer un avis concernant les médicaments s'appelle http://www.mijnmedicijn.nl. Il est publié en Allemagne et en France sous les noms de Meamedika.de et Meamedica.fr. La société éditrice est l'oeuvre d'une pharmacienne néerlandaise Wendela Wessels.  

Publieren France un nouveau site d'évaluation en santé n'est pas facile à réussir. Une entité privée peut le faire. Bien que ce soit licite, il n'y a pas, par exemple, de sites français qui comparent les professionnels de santé, comme sur Yelp et Google. Il y a des projets en version bêta mais aucun n'est visible. Les sites d'évaluation des établissements ne vont pas encore très loin dans ce qui peut être dit. Et aucune firme française n'est allée dans ce sens sur le médicament — d'où il résulte que la nouveauté arrive de l'étranger, en l'occurrence des Pays-Bas.
Lorsque le serveur a été provisoirement inaccessible, cela a créé un événement sur Twitter... certains prédisant la disparition pure et simple de Meamedica. Après toutes ces rumeurs, j'ai voulu interroger la fondatrice à propos, par exemple, de son investisseur "secret" et d'autres sujets.
Cliquez pour la suite de cette interview.

Lire la suite "Interview de la fondatrice de la firme néerlandaise Meamedica #health20fr #hcsmeufr" »

Médias sociaux : l'évolution de la situation d'Avandia visible dans un nouveau rapport #health20fr #hcsmeufr

La question est posée régulièrement -- qu'apportent les médias sociaux à la médicine ou la Santé? Est-ce une chambre à échos ou est-ce qu'il se passe des choses ? L'un des meilleurs exemples de l'efficacité de l'intelligence collective est Patients Like Me, qui non seulement permet aux patients de retrouver d'autres patients dans des situations similaires, mais aussi d'examiner les patterns des données, grâce aux observations de centaines voire de mliers de personnes.  PatientsLikeMe va plus loin que les médias sociaux en fournissant un outil Santé 2.0

Et puis arrive Woollabs qui se décrit comme le spécialiste de la "Business Intelligence through Social Cognition." Ils ont publié un premier rapport consacré aux conversations sur les plateformes des médias sociaux concernant le médicament Avandia.  Capture d’écran 2010-09-04 à 19.00.30

Grâce à un logiciel propriétaire qui permet à Woollabs de balayer tout ce qui se dit d'intéressant sur le Web sur le thème en question, ils ont pu suivre, année après année, la réflexion des patients au sujet d'Avandia et la prise de conscience des problèmes cardiovasculaires.

Selon l'auteur du rapport, les conversations ont fait état d'un "changement radical". Après avoir été très positifs concernant le médicament en 2004, en 2005 les patients ont commencé à penser que les médecins ne faisaient pas assez cas de leurs remarques concernant le lien entre le médicament et la prise de poids et les oedèmes. En 2006, les patients ont commencé à voir un lien avec l'insuffisance cardiaque...Cela s'est intensifié entre 2007 et maintenant, et le colère sur le terrain s'est dirigé progressivement du produit, vers la firme, et jusqu'à la FDA.  Ce qu'aucun individu ou patient ne peut voir, peut être compris par la confrontation de multiples expériences et conversations. 

Devrait-on appeler le rapport : "qu'apportent les médias sociaux à la qualité des soins ?" Cela serait ma recommandation.

Quelle évolution entre l'industrie pharmaceutique et les médecins ? #health20fr #hcsmeufr #pharma

Capture d’écran 2010-08-15 à 23.07.23Comment la communication au quotidien entre l'industrie pharmaceutique et les médecins va-t-elle évoluer ? Diverses forces vont, aux Etats-Unis et en Europe, dans le sens d'une réduction du nombre de délégués médicaux : l'économie, les excès de certains, la chute des brevets, les possibilités offertes par internet. C'est un sujet sensible, car d'un côté il y va de l'emploi. De l'autre, le médicament doit être présenté de façon objective...Et qui peut atteindre cet idéal ? Vaste sujet qui n'est pas l'objet de ce billet.

Toujours est-il que l'article cité en haut à gauche décrit le cas d'Astrazeneca aux Etats-Unis qui a mis fin à la visite médicale sur Nexium. Ces visiteurs médicaux se trouvaient dans une force de vente de 850 personnes. 450 personnes ont été licenciées. Les autres ont été déployés ailleurs et AZ a instauré à la place, un centre d'appels (300 personnes) associé à un site web permettant aux médecins de commander des matériels et échantillon. 

Lire la suite "Quelle évolution entre l'industrie pharmaceutique et les médecins ? #health20fr #hcsmeufr #pharma" »

Désengorger les urgences ? Etendre la fonction du pharmacien dit le Ministre de la Santé

Capture d’écran 2010-06-17 à 20.58.35Cliquez sur l'image à gauche et vous pourrez voir la vidéo qui explique que pour désengorger les urgences, il faudrait autoriser la prescription par les pharmaciens.

Ce sont les propos du ministre de la Santé, Yves Bolduc au Québec ;-), qui reconnaît que les pharmaciens pourraient effectuer encore davantage de tâches, comme par exemple de renouveler et de prescrire des ordonnances pour des affections mineures, comme c’est le cas dans plusieurs autres provinces canadiennes.

Le Collège des médecins du Québec montre une grande ouverture également envers les infirmières qui peuvent aussi ajuster un ou plusieurs médicaments.

En tous cas, il y a plus d'un moyen pour désengorger les urgences... et pourquoi pas les combiner ?

 

Health 2.0 Europe - télécharger les rares diaporamas #health2eu

La conférence Health 2.0 Europe est constituée essentiellement de démos. Mais il y avait quelques présentations sympa. Elles suivent, en cliquant.

Lire la suite "Health 2.0 Europe - télécharger les rares diaporamas #health2eu" »

Health 2.0 Europe - les slides de l'introduction #health2eu

L'introduction de la conférence était très appréciée :
Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.