en English
Animatrice et conférencière, Conseil événements, Coaching, Stratégie de communication, Réseaux sociaux.
Fondatrice Basil Strategies & Doctors 2.0. Santé digitale
ma photo

« Sites web US - interactions médicamenteuses et ratings: "drugchecker" et "drugratingz" | Accueil | Health 2.0 (web 2.0 santé), et la dynamique de la dernière conférence (Boston) »

Commentaires

citoyenactif

la question est de savoir si les médias et les états en font trop.

La grippe frise la parano par l’obsession des médias pour attraper un sujet, le presser au maximum et le jeter par la suite. C’est le cas de nombreux sujets dont la grippe aviaire, le bug de l’an 2000… « La peur fait vendre et les médias l’ont bien compris ».
Dans mon blog sur la rubrique santé, maladie, hygiène : http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/sante-maladie-hygiene/ je mets en avant ces ressemblance avec ces crises sanitaires passées : mêmes mots, même phrases, même panique dans l’opinion.

Le pouvoir de manipuler la foule est des plus facile : « ne dis ton pas que l’intelligence diminue en même temps que la foule augmente.

Pour en revenir à la communication sur la grippe A, il existe une multitude d’article, mais qui en fin de compte ne nous apprennent rien, car ils sont repris de bouche a bouche sans rien apporter de nouveau : extrait de mon blog : « Sur le front de la pandémie grippale, la situation est paradoxale. Jamais on n’a autant disserté, mais jamais autant d’acteurs de la société n’ont été aussi inquiets de l’absence de débats démocratiques »

On prend déjà pas mal de recul, lorsque l’on compare la communication de la communication européenne : controverse sur le nombre de malade, seul chose avec le lavage des mains que nous apportent les médias français « Mais de l’aveu même de la présidente du centre, Zsuzsanna Jakab ( photo), ces décomptes (dernier décompte,) sont de moins en moins pertinents ( Controverse sur le nombre de cas de grippe A ( source figaro): entre Les Grog (groupes régionaux d'observation de la grippe) et L’Institut national de veille sanitaire (INVS)) »

Je préfère en ayant lu cela, ne pas paniquer et garder la tête froide, car on oublie que des problèmes plus grave existent (paludisme, sida, ou même les maladies plus courantes comme les maladies cardiaques…), crise économique. Le cas des «Les dix jours de calvaire de ma grippe A» de Soleyne Joubert, 20 ans satgiare au figaro en dis long sur la parano ambiante, même au sein des famille.

A voir (mis sur mon blog) :
Un point de vue très intéressant à d’écouter l’excellent entretien du professeur Gentilini sur France Inter du 7 septembre. Il est en deux parties qui sont toutesla question est de savoir si les médias et les états en font trop.

Denise Silber

Attention : l'auteur du précédent commentaire semble travailler pour la société qui produit les masques qu'il cite.

durand

Bonjour
Il existe pourtant des solutions alternatives a la vaccination qui me parait dangereuse alors que ce vaccin n'a pas été suffisamment testé.une bonne hygiene et des masques de protection respiratoire N95 contre la grippe !!!
Il existe également des masques de protection respiratoire pour enfant des l'age de 7 ans mais personne n'en parle , allez voir là: issapharma.org
Je ne vous parle pas des masques chirurgicaux qui ne servent a rien pour les personnes non contaminées.D'ailleurs , ce virus a de grandes chances de muter des les premiers coups de foid dans nos pays , le vaccin serai donc a reprendre a zéro!!!

sanglier

Une des clefs de réussite de cette opération de communication à la fois sanitaire et marketing prend forme à travers le témoignage misérabiliste.
Celui-ci valide le facteur temps, après celui de l’espace promulgué part internet. La temporalité insinue que les rescapés d’ailleurs feront les victimes d’ici.
Quand le doute responsable flirte avec la mise en quarantaine systématique, la société se replie sur elle-même tout en surveillant son voisin.
Dès que l’objet psychose laisse place à l’outil paranoïa, les présomptions deviennent des obsessions qui conduisent à la recherche frénétique d’un nouveau shoot d’information.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.