en English
Animatrice et conférencière, Conseil événements, Coaching, Stratégie de communication, Réseaux sociaux.
Fondatrice Basil Strategies & Doctors 2.0. Santé digitale
ma photo


« Naissance du chapitre France HCSMEU soit #hcsmeufr le 6 Août à 18h | Accueil | Health 2.0 Europe : Keynotes + Panel patients #health2eu #health20fr #hcsmeufr »

Commentaires

InfoCoS

"AZ reduced its salesforce headcount by 430 full-timers, a 50 percent cut" et non de 850 personnes. Attention quand même aux relectures..

Health20Paris Denisesilber

Grand merci pour les commentaires sur ce blog. Tout à fait d'accord VmedVpharma. Mais si le débat existe sur le ROI, c'est parce que les entreprises cotées en bourse sont évaluées sur leur résultat trimestriel. Il va falloir qu'il y ait une première entreprise qui améliore ses résultats, grâce à la mise en oeuvre de la méthode que nous préconisons et qui accepte de le faire savoir...et là tout le monde suivra. Et pourtant, cela paraît tellement évident que cela soit la bonne voie et un point de différenciation immédiat. Sujet à suivre.

VmedVpharm

Nous allons observer d'ici quelques années un vrai bouleversement dans la communication médecins / laboratoires...

Le médecin d'hier, habitué à recevoir les visiteurs médicaux (contacts quantitatifs et très promotionnels) part à la retraite. Il sera progressivement remplacé par le médecin d'aujourd'hui, qui utilise internet quotidiennement, et qui attend de la part des laboratoires des informations qui correspondent à son profil, et surtout à ses besoins.

Il est nécessaire d'insister sur cette notion de"besoin". Les laboratoires doivent prendre en considération les attentes des médecins, et abandonner le modèle marketing classique : je cible le médecin X, je lui fait 10 visites, 2 invitations congrès et 3 réunions professionnelles... pour faire augmenter ma part de marché de 1 point.

Tous les services e-marketing des laboratoires ont le mot "CRM" à leur bouche. Or un CRM efficace commence par l'écoute de son client. Lui imposer ses choix, de "force en push", ne fonctionnera bientôt plus...

D'un point de vue purement opérationnel, je pense que cette vision s'imposera plus facilement au sein des laboratoires quand les délégués médicaux et tous les autres interlocuteurs des médecins seront primés non plus sur le chiffre d'affaire qu'ils arrivent à générer, mais sur la qualité de leurs messages et la satisfaction des médecins.

Se posera ensuite la question du ROI... Le point de vue que je soutiens au quotidien auprès des dirigeants de l'industrie pharmaceutique : le ROI sera positif, tant en terme financier qu'en terme d'image...

Mais est-ce bien éthique de vouloir à tout prix le calculer ?

Philapharm

L'information médicale a de beaux jours devant elle ! C'est un secteur clé. Les moyens de la développer et d'intéresser les médecins sont entre nos mains.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.