en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


« Le sauvetage de mineurs chiliens, la #télémédecine et la vie #health20fr | Accueil | France24: le médecin, le patient, Internet, et moi ;-) #health20fr, #hcsmeufr »

Commentaires

Thierry HENNEQUIN

Madame,

J’ai lu, par hasard, votre blog relatant, une fois de plus, la pénurie de médecins traitants sévissant au Québec.

Il se trouve que je suis médecin de famille en France, âgé de 55 ans, que j’ai exercé en 2007 et 2008 à Saint-Pierre-et-Miquelon (vous savez, la petite île française perdue au large du Newfoundland) et, qu’à l’époque, j’aurai souhaité venir exercer au Canada. Or, il me semble qu’il existe une dichotomie entre les souhaits de la population et l’attitude effective du pouvoir, probablement renforcée par le lobby médical canadien, qui ne tient pas à voir s’aggraver une concurrence devenue, somme toute, fort confortable. En effet, tout ce que propose votre service d’immigration à un médecin généraliste français, c’est d’exercer en tant qu’infirmier (!!!), à moins d’accepter de repasser des examens universitaires dignes d’une première année de médecine !! Il est plus facile, pour un médecin ayant appris la médecine anglophone au Pakistan, de l’exercer dans votre pays - car son diplôme y est reconnu – que pour un médecin français. Et pourtant la qualité de notre formation est mondialement reconnue. Voilà où en étaient les choses en 2008 : je ne demande qu’à revoir ma copie et, qui sait, peut être envisager à nouveau de venir travailler chez vous, mais dans les mêmes conditions de responsabilité qu’en France.

Cordialement à vous,

Dr Thierry HENNEQUIN

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.