en English
Basil Strategies : conférences, formations, études, services web
ma photo


222 articles classés dans "USA"

La France du numérique : peut faire mieux, doit faire mieux, va faire mieux ?

Dans cette période pré-Bac, nous nous intéressons à l'élève France en matière de performance numérique.  Il s'avère que la France est un élève à haut potentiel avec beaucoup d'atouts, mais aussi des handicaps qui font qu'elle tombe de la cinquième économie mondiale, à la neuvième place en nombre d'internautes (tableau à gauche dessous) à la vingtième place dans le classement des compétences numériques (tableau à droite), réalisé par The Economist et IBM.

Capture d’écran 2011-05-25 à 23.16.37 Capture d’écran 2011-05-25 à 22.56.37

 

 

 

 

 

 

 

 

La réunion du eG8 à Paris a été aussi l'occasion pour l'Institut Montaigne de publier une note consacrée à la situation de la France dans le domaine du numérique et comment ce rang pourrait s'améliorer. La note relève à juste titre que la France ne manque pas de cerveaux pour créer des activités numériques...le seul hic est que ces cerveaux n'arrivent pas très souvent à créer de grandes entreprises numériques en France et partent pour certains aux Etats-Unis où les conditions de l'entrepreneuriat, de l'embauche, et de l'écosystème du numérique sont plus favorables.

Je confirme effectivement que si la Silicon Valley est souvent citée, on peut aussi évoquer de nombreuses autres régions américaines, sans oublier pour autant Londres et Dublin qui commencent à attirer les sièges européens des géants américains, tel Google, Twitter,.... En tous cas, la fréquence du succès d'un DailyMotion ou d'un Netvibes, entreprises françaises qui réussissent à grande échelle dans le numérique est trop rare.

Est-ce que  l'amélioration de la position de la France dans le numérique peut venir d'incitations de l'Etat ? L'Etat peut contribuer, par exemple, moyennant des actions comme celle du Grand Emprunt ou l'octroi de plus d'ordinateurs dans les écoles, mais cela ne suffit pas. Les Nouvelles Technologies n'ont pas seulement besoin de matheux. Elles ont besoin d'une culture d'innovation, de flexibilité et de soutien à part entière de l'internet.

Lorsque 17 ans après l'introduction du web, on assène haut et fort en France, par exemple dans le secteur de la Santé, les mêmes critiques que lors des premiers jours : "les nouvelles technologies sont deshumanisantes," "il faudrait une information officielle dans la santé," "l'internet fait perdre du temps au médecin, lors de la consultation,"...cela ne fait pas avancer la position de la France. Quand en plus, on recommande de renforcer le rôle des institutions publiques dans les nouvelles technologies, on n'augmente ni l'agilité de l'initiative, ni la qualité pour l'internaute de santé, à en juger du faible trafic sur les sites officiels actuels.

Quant à la télémédecine, où là aussi, il ne manque pas de pionniers français, (citons le travail du Professeur Lareng, ou plus récemment, celui de Jacques Marescaux). Mais l'organisation du système de santé ne favorise pas encore le développement de la télémédecine — car télémédecine sans dossier patient informatisé préalable est problématique. Et le dossier patient informatisé n'est même pas chose courante chez les médecins en cabinet individuel aux États-Unis dans l'état le plus avancé, la Californie, comme ce tableau l'indique. Pourquoi ? Le fait d'être en cabinet individuel rend la chose difficileCalifornia EHR.  Seuls les systèmes intégrés où l'ensemble des médecins sont équipés par un même organisateur bénéficient d'une informatisation à large échelle. Nous en avons largement parlé dans ce blog. Nous l'avons vu en 2010 lors de la conférence Santé 2.0, avec l'exemple du Danemark, précédemment avec les Veterans, et en 2011, à la conférence Doctors 2.0 & Vous, nous le reverrons avec le représentant d'un système de soins israelien, Clalit, où l'e-santé, les communautés de patients en ligne, la télémédecine sont toutes opérationnelles.

L'objectif du congrès Doctors 2.0 & Vous est stratégique. Nous avons voulu amener en France des personnalités du monde de l'e-santé d'une douzaine de pays, afin de relancer le débat sur le rôle du médecin dans la diffusion des nouvelles technologies pour le mieux-être du patient...car nous avons beau dire que le patient est au centre, si le "pilote" médecin n'est pas présent  à un moment donné, la mise en oeuvre est compromise.

Je terminerai ce billet avec la question du jour. Quelle sera la part du iPad et des applications mobiles dans la Santé en France, au niveau du système de soins ? Il existe déjà près de huit mille applications santé dont 30% environ pour les professionnels. L'innovation passe maintenant par là.  La France prendra-t-elle le virage assez vite ?  

"Dollars for Docs", base de données américaine des honoraires de médecins rémunérés par des firmes

Si les médias sociaux avancent autant, c'est entre autres, parce que la transparence est une valeur en hausse.  Le Telegramme, journal du Massachusetts a publié le 15 mai 2011 un article  ayant trait à la transparence des relations financières entre les médecins et les firmes, et qui génère du buzz dans cet Etat. Le Telegram fait état d'informations trouvées sur le site en ligne ProPublica,Capture d’écran 2011-05-16 à 00.34.54

 concernant un médecin dans le Massachusetts, rémunéré jusqu'à $225 000 en un an, pour l'animation de réunions de confrères en indiquant que quatre autres ont reçu $50 000 chacun. Ces pratiques précédemment inconnues avec ce degré de précision, sont fortement critiquées par le journal. Qu'est-ce que ProPublica?

Lire la suite " "Dollars for Docs", base de données américaine des honoraires de médecins rémunérés par des firmes" »

Digestive Disease Week 2011: que pouvons nous en apprendre par rapport aux médias sociaux?

Félicitons l'AGA pour sa stratégie de médias sociaux pro-active, qui participe à la diffusion des connaissances médicales au delà de la population des gastro-entérologues participants au congrès annuel du mois de mai. Voici une résumé de ce que vous trouverez sur le web. C'est le type de projet, la stratégie en médias sociaux d'un organisme scientifique, qu'il est passionnant de mettre en oeuvre.

                    L'essentiel de DDW11

YouTube channel au nom de DDWmeeting : L'AGA a enregistré en vidéo les présentateurs des 32 posters ainsi que des médecins présentant des highlights  telle que la personne ci-dessus.

David Sack, un gastro-enterologue à Digestive Disease Week 2011, s'est enregistré afin de participer au concours pour gagner un Flipcam (100 à 200$).

Facebook: voici la page  DDW.    FB est un autre véhicule pour présenter l'histoire du congrès et être là où est le public.  

Twitter:  1700 tweets (qui compte au juste?) racontent l'histoire de Digestive Disease Week 2011. Lisez le transcript:

Téléchargement  #ddw11 - Healthcare Twitter Transcript »

Donc, si vous n'avez pu aller à DDW11, vous ne pouvez pas tout faire en ligne, bien entendu. Mais vous pouvez trouver en libre accès une bonne part du contenu américain. Un rapide examen du site des journées francophones révèle une approche différente. Peu de choses peuvent être lues sans être membre. Pas de médias sociaux.

Etre organisateur de congrès maintenant pousse à se déterminer par rapport à ses questions de fond.

 

Obama : Moment historique sur Facebook #health20fr #hcsmeufr

Capture d’écran 2011-04-20 à 23.10.40

 

 

Le Président Barack Obama apparaît live en ce moment sur Facebook. 20 Avril 2011.Quel intérêt pour Obama ?


1) Buzz et modernité

2) Interactivité intégrée

3) Il dépasse la frontière nationale des chaines de télévision

C'est un moment historique qui figurera à la une ....des journaux français le 21 avril ? ;-)

 L'animateur est Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, qui pour l'occasion échange sa tenue de gym pour une chemise blanche à manches longue

Capture d’écran 2011-04-21 à 00.07.17

Capture d’écran 2011-04-21 à 00.08.10

Notons au passage qu'Obama a salué, lors de la discussion du système de santé l'accomplissement  des Véterans, pour leur système de soins intégrés, efficace et rentable...Une remarque audacieuse aux Etats-Unis...car le système est tout public.

 

 

Obama à la rencontre des employés de Facebook.

 

Obama a tenu à montrer l'importance des Etats-Unis en tant que berceau de Facebook (et d'autres Géants de Silicon Valley).  Il n'a pas tort.

 

 

 

Encore un don d'organe grâce à Facebook #health20fr

L'histoire d'un don de rein obtenu grâce à un ami Facebook jamais rencontré avant l'affichage de la demande a été publiée le 31 mars.  Les personnes se sont rencontrées à partir de la proposition, la compatibilité confirmée, et une amitié est née entre les deux hommes. Ce n'est pas le premier  don grâce à Facebook, même si je n'en ai pas trouvé qui concerne la France. Vous pourrez trouver les autres en googlant en anglais.

L'altruisme existe, et on peut même l'encourager. Voici une bannière que vous pouvez afficher. Sans vouloir me répéter, l'Internet n'est ni mieux ni moins bien que ne sont les hommes et les femmes autour de nous. A 600 millions de membres (attention : qui vérifie le chiffre ?), il y a de fortes chances que c'est vous et moi aussi qui avons notre page !

Capture d’écran 2011-04-01 à 08.20.01

Les médecins et les médias sociaux ? C'est Tendance 2011. #doctors20

Capture d’écran 2011-03-18 à 01.13.52 Cela s'entend de tous les côtés : blogs, études, tweets (dans l'univers virtuel anglophone international). Que font les médecins au niveau des médias sociaux ? Est-ce éthique et professionnel, ou bien de l'auto-promotion? Voir l'article dans l'un des blogs les plus connus des US, Huffington Post  L'article cite : TwitterDoctors.Net, site affichant les coordonnées de 1300 médecins qui tweetent,une étude dans le JAMA, et Kevin Pho, un médecin bloggeur/twitter devenu célèbre grâce aux médias sociaux. Qu'entendons-nous ? Et bien, c'est comme d'hab -- tout le monde s'inquiète à cause de "l'autre". Cet autre médecin qui n'est pas soi et qui enfreint la confidentialité du patient, en répondant à sa question sur Facebook ou Twitter, de ce médecin qui "n'y connaît pas grand'chose " et qui donne un avis sur un sujet hyper-spécialisé. Que faire, alors ?

Lire la suite "Les médecins et les médias sociaux ? C'est Tendance 2011. #doctors20" »

PatientsLikeMe modifie ses règles #health20fr

Vous êtes nombreux à connaître PatientsLikeMe qui proposent à des patients anglophones de créer leur profil, de suivre par des courbes dynamiques leur évolution, et surtout de trouver des personnes "comme eux" avec lesquelles échanger. C'est le site icône du mouvement 2.0 dont on parle souvent. Deux nouvelles tout à fait récentes nous conduisent à en reparler ici 1) Les fondateurs appliquent  désormais à PatientsLikeMe le principe de la cooptation. Un membre peut inviter d'autres patients, quelle que soit sa ou ses conditions et 2) un patient peut créer une nouvelle condition en fonction de ses besoins. Ce dernier point permettra aux personnes atteintes de plusieurs pathologies de pouvoir les suivre toujours sur PatientsLikeMe. 

Capture d’écran 2011-03-15 à 20.48.35

Terminons ce billet sur un point important. Pourquoi le nombre de participants de PatientsLikeMe (environ 80k personnes) représente-t-il une si faible part de la population anglophone internaute dans le monde?  Diverses raisons viennent à l'esprit. La sélection actuelle de pathologies plutôt peu fréquentes peut freiner la croissance, ce qui va changer avec les nouvelles règles. En revanche, la raison peut-elle être le fait que finalement le désir de créer son profile et de l'enrichir régulièrement, ce n'est pas pour tout le monde 1) c'est du boulot 2) c'est se focaliser sur sa condition 3) c'est se révéler .... Qu'en pensez-vous, chers lecteurs de Silber's Blog? 

Cardiocam, une innovation à suivre #health20fr #telemedecine

La courte vidéo dessous visualise  CardioCam, une innovation de la célébre MIT Medialab. Cardiocam permet de détecter de façon précise la fréquence cardiaque, la pression artérielle et d'autres rythmes, grâce à un miroir technologique. Ce miroir fonctionne grâce à la détection de subtiles modifications de la couleur de la peau. Comment imaginer que cet outil ne soit pas adopté ? Et pourtant sa mise en oeuvre pourrait impliquer une nouvelle façon d'envisager la santé, où nous nous monitorons en permanence, jeunes et moins jeunes pour essayer d'optimiser nos paramètres...ce qui génère tout une série de questions scientifiques et éthiques. En tous cas, les fabricants de tensiomètre ont intérêt à monitorer cette invention qui a été remarquée par le New York Times dans son article annuel portant sur les inventions   "idea recognition" . Voici la citation: Ming-Zher Poh, Daniel J. McDuff, and Rosalind W. Picard, "Non-contact, automated cardiac pulse measurements using video imaging and blind source separation," Opt. Express 18, 10762-10774 (2010) 

http://www.opticsinfobase.org/abstract.cfm?URI=oe-18-10-10762

 

LeWeb 2010?le secteur Santé bénéficie d'autres conférences #health20fr

 @ronandenoual fondateur de Hospimedia a posé la question sur Twitter : Pourquoi la Santé n'est-elle pas plus présente à Le Web ? Hospimedia est tout à fait fondée de poser cette question puisqu'elle fait partie du microcosme numérique, entrepreneurial en France et qui plus est, dans la Santé. Ayant assisté à plusieurs éditions du Web dont les 2 derniers virtuellement, je vais formuler une réponse.

Qu'est-ce que le Web  ?  Il se passe le 8 et 9 Décembre à Paris, l'édition 2010 d'un événement international créé par un Français connu d'abord pour les blogs, Loic Le Meur ou @loic sur Twitter. Avec sa femme @geraldine ils ont lancé depuis 2004 d'abord le Blog, puis Le Web. De 250 participants en 2004, ils attirent maintenant 2500 congressistes, 2000 participants par UStream et encore 4000 qui tweetent autour soit + 8000 personnes qui s'expriment sans compter les simples lecteurs. A près de 2k euros par inscription pour les derniers inscrits, c'est pas mal !

L'objectif principal de la conférence est de fédérer les investisseurs et entrepreneurs internationaux -- 60 pays participent -- et plus particulièrement l'Europe pour que les start-up puissent fleurir ailleurs que dans la Silicon Valley. De plus, 40% des participants sont Français. Alors pourquoi pas la Santé ?

  • La conférence attire des managers qui attendent des résultats tangibles rapidement, ce qui est difficile d'obtenir dans la Santé, où le système est complexe et la résistance au changement musclée. La Santé n'a donc pas encore généré de grands succès numériques au même titre qu'un Google, Facebook, eBay y compris aux Etats-Unis et encore moins en Europe. 
  • Les exemples technologiques et entrepreneuriaux présentés à cette conférence ne s'appliqueront pas immédiatement à la Santé. 
  • Il existe plusieurs conférences dédiées à la Santé numérique, que cela soit au niveau de la télémédecine, des systèmes d'information, du 2.0, ...

Rappelons que Hospimedia est partenaire média d'une autre conférence, qui est elle dédiée à la santé et au numérique et que j'ai le plaisir d'organiser. Elle se passe à Paris les 22 et 23 Juin. Doctors2.0 & Vous en 2011. Tout ceci est bien logique !

Pourquoi le Pentagone interdit-il la clé USB ? Révélations récentes #health20fr

Capture d’écran 2010-11-09 à 00.53.31
Ce n'est pas souvent que Silber's Blog s'inspire d'articles du prestigieux journal américain des affaires étrangères.. pour parler de l'e-santé. Et pourtant, cette fois-ci, il y a un lien. Car, le dernier numéro (Sept/Oct, 2010) révèle que l'attaque de sécurité la plus grave que le Pentagone ait jamais connue, a été effectuée par le biais d'une clé USB. Selon les propos de William Lynn, Secrétaire adjoint de la défense, une clé USB infectée a été sciemment insérée dans un ordinateur portable, libérant un code non détecté et créant une base à partir de laquelle l'ennemi pouvait exporter toutes les données du Pentagone. Cet incident a été considéré comme un tournant dans la politique sécuritaire américaine. Parmi les nombreuses actions entreprises la clé USB a été totalement interdite au Pentagone et n'est revenue que très partiellement. Capture d’écran 2010-11-09 à 00.40.01

L'ami JJ Fraslin, revient parfois sur la clé USB et le DMP;  Silber's Blog s'y met de temps en temps. On se fait traiter d'idiots par les supporteurs secrets (pourquoi ne sortent-ils pas au grand jour?) des clés USB. Soit, mais je n'ai pas encore trouvé de raisons pour changer d'avis. C'est rendre un mauvais service aux Français que de leur faire croire que la clé USB est la clé des problèmes de confidentialité voire de la maîtrise de la propriété de leur dossier médical.

 

PatientsLikeMe.com "raclé" par Nielsen #health20fr #hcsmeufr

Le 7 mai, le site PatientsLikeMe.com a été "raclé" (scraped). Les informations et observations  personnelles que ses membres réservent aux seuls membres de la communauté ont été aspirées par un faux membre, un robot de la société d'information Nielsen qui collectait les propos des internautes. L'histoire semble avoir été résolue. PatientsLikeMe a réussi à identifier le robot et à stopper l'action. Nielsen dit qu'il n'envoie  plus ses robots dans des sites web pour lesquels il faut créer un compte en tant qu'individu. Mais le Wall Street Journal nous rappelle que l'industrie de veille connaît une progression fulgurante.

Question : Travaillez-vous dans une organisation qui achète ou réalise des rapports de veille ? Etes-vous sûrs que vous n'êtes pas responsables directement ou indirectement d'actions similaires ? Induisez-vous la création de comptes utilisateurs dans le seul but d'entrer dans un site et collecter de l'information qui sera utilisée à l'extérieur ?  Ne faut-il davantage s'intéresser à ces questions sur un plan juridique ? Il y va de l'avenir de l'Internet ou de l'avenir tout court.

Tweet-up (@epatientdave) & Tweet-down (Evan Williams) -- #health20fr

La grande nouvelle Tweetée depuis quelques heures -- c'est la démission (stepping down) d'Evan Williams en tant que CEO de Twitter...Mais, il ne quitte pas la firme...C'est pour se concentrer sur la stratégie produit qu'il abandonne le pouvoir suprème...Et cela nous semble une bonne idée effectivement, car sur le plan technique, Twitter n'est pas parfait, et sur le plan business model non plus. Par ailleurs, et on ne sait pas tout à fait pourquoi, Twitter est sous-utilisé en France. 2 millions de Tweeteurs français alors que cela pourrait être 4 fois plus, proportionnellement.

En même temps, le Tweet-up ce jour avec @epatientdave auteur de Rire, Chanter, se Goinfrer, et épouse @oxyvet était extra. Voir le résumé sur http://www.denisesilber.com/sante20 , le site du hashtag #health20fr  C'était un véritable bol d'air frais sur l'amour de la vie, l'importance d'agir, l'espoir.... et toutes ces choses qui nous réchauffent par les jours d'automne.

 

Pourquoi Loic Lemeur nous parle de l'intérêt des blogs #health20fr #hcsmeufr

Si Loic Lemeur, l'homme qui a, dans le temps, quasiment défini les canons du bon blogging, en est à nous expliquer que le blogging n'est pas mort, c'est que cela se dit , y compris à Silicon Valley où demeure Lemeur. Nous ne l'avons pas appris de Loic. C'est logique. L'être humain prend toujours le chemin de la moindre résistance et micro-blogger, c'est beaucoup plus facile que de produire du Shakespeare (ou du Molière)...MAIS, il y a un grand hic...Que font les Tweeps en dehors de nous montrer des photos de leur repas, chien, bébé, ? Ils retweetent ... des articles de blog et des vidéos..., non ? Donc, comment prendre une place dans la  ... "blogosphère"... ? Et bien, il faudrait bien blogger ou vlogger, n'est-ce pas...! A bientôt dans ces mêmes colonnes.

Ce que les patients chroniques réclament aux Etats-Unis #health20fr #hcsmeufr

A la page 214 du livre  Laugh, Sing, Eat Like a Pig, de Dave deBronkart, qui s'appelle "e-patient Dave", une étude réalisée par Harvard Medical School il y a quelques temps déjà, a confirmé que les patients aimeraient bénéficier des possibilités listées ci-dessous. Ce sont des choses, qui en 2010, sans être révolutionnaires, ne sont pas pour autant disponibles ni aux Etats-Unis, ni en France...et pas prévues pour la plupart dans l'immédiat.  Devant ces impossibilités, je m'attends à ce que certains lecteurs trouvent ces éléments nuisibles... On verra.

Nota Bene: Tweet-up avec Dave et sa femme Ginny le 4 Oct à 17h France de votre ordi ou téléphone mobiile... Hashtag #health20fr

  • Disponiblité 24/7 par email ou téléphone, d'un professionnel de santé informé de son cas
  • Accéder à son dossier médical par internet
  • Voir proposer aux patients nouvellement diagnostiqués un mini-cours intensif sur sa pathologie
  • Se faire former au "self-managed care" (à savoir se prendre en charge)
  • Contrôle des pratiques médicales par rapport aux recommendations médicales (exemple des Veterans, n'est-ce pas)
  • Pouvoir critiquer les services et suggérer des améliorations (ex. PatientsOpinion.org)
  • Etre impliqués dans la gouvernance des établissements (oui, en France...)
  • Bénéficier de communautés de soutien par des patients en ligne.

"Rire, chanter, se goinfrer", le récit de Dave deBronkart #health20fr #hcsmeufr

Capture d’écran 2010-09-12 à 21.49.25  Lorsque "Laugh, Sing, & Eat Like a Pig" est paru en début d'été 2010, Dave deBronkart m'avait demandé si je pouvais rédiger une appréciation. Mais, j'étais obligée d'attendre pour écrire, attendre pour pouvoir décrire tout ce que j'ai ressenti à la lecture. Enfin, j'ai trouvé ma voix.

1) C'est une histoire d'amour. Dave aime sa femme Ginny. Ginny aime Dave et c'est fondamental à la compréhension. 2) C'est une comédie dès le titre...ou plus tard lorsque Dave nous dit que deux jambes valent mieux qu'une ou qu'il a besoin d'une tarte à la crème banane Blizzard de la marque Dairy Queen. 3) C'est un texte éducatif sur comment faire face à la Mort...mais où le concept "d'acceptation radicale" rend la perspective plus manageable. 4) C'est un polar à l'envers où la victime potentielle élimine son futur tueur. 5) C'est du médical avec beaucoup de détails sur ce qui arrive au corps 6) C'est un essai sur "la nécessaire responsabilisation de soi" dans le cadre de la guérison 7) C'est un outil d'"enseignement par l'exemple" sur la  communication à tenir avec les professionnels de santé 8) C'est l'autobiographie d'un homme, une personne entière et non seulement le patient.  ...et enfin c'est un guide aux problèmes de nos systèmes de santé. J'en reparlerai.

Vous pouvez l'acheter par Amazon UK, (papier ou Kindle)

Dave et Ginny seront avec nous par Twitter le 4 Octobre à 17h sur #health20fr.

Mad Men, Tabagisme & Alcool #health20fr #hcsmeufr

Si vous avez attendu l'arrivée de Mad Men à la télévision française, vous savez que cette série fondée sur l'histoire des agences de publicité de Madison Avenue dans les années 60, existe depuis 4 ans aux Etats-Unis où elle a fait l'objet de nombreux prix. Deux montages américains nous permettent d'apprécier le rôle du tabac et de l'alcool dans la série. Difficile d'imaginer que ces films n'impactent pas positivement la consommation de cigarettes et alcool... et pourtant, ce n'est pas le but recherché aux Etats-Unis....

Hôpitaux d'Iowa proposent une vidéo comme vous n'en avez jamais vu #health20fr #hcsmeufr

Comment transmettre l'idée de la collaboration entre professionnels dans l'intérêt des patients ? Des hôpitaux dans l'Iowa proposent des vidéos à cet effet. En voici une qui nous permet de voir qu'il y a plus d'une façon d'aborder les choses sérieuses. En tous cas, j'adore. Ce couple est en plein Rock. Cliquez sur l'image pour visionner le film sur YouTube...Ecoutez: 2,2 minutes, svp.

Capture d’écran 2010-09-08 à 22.53.12  

La médecine et la dignité humaine #health20fr #medecine

Je vous livre ci-après un extrait du discours qu'a fait le Dr Donald Berwick lors de la cérémonie de remise de diplômes à Yale Medical School en Mai 2010. Le texte complet est disponible en pdf plus loin. Le Dr Berwick est un grand spécialiste de la qualité des soins qui s'est récemment vu confier la responsabilité de Medicare et Medicaid. Son texte part de l'expérience d'un couple dont le mari est malade pour rappeler la beauté et le potentiel du métier.  D'une qualité rare, ce discours a été cité comme aucun discours de remise de diplômes, outre ceux des personnages célèbres... JK Rowling,...

J'aime beaucoup l'image du médecin qui retire sa blouse blanche et rejoint ses patients pour les soigner...car c'est quelque part le fond du mouvement web 2.0 - communauté - médias sociaux. Tous ensemble...

Cela vaut la peine d'y consacrer quelques instants.

"And, to become a healer, you must do something even more difficult than putting your white coat on. You must take your white coat off. You must recover, embrace, and treasure the memory of your shared, frail humanity – of the dignity in each and every soul. When you take off that white coat in the sacred presence of those for whom you will care, in the sacred presence of people just like you,  when you take off that white coat, and, tower not over them, but join those you serve, you become a healer in a world of fear and fragmentation, an “aching” world, ... , that has never needed healing more. whom you will care – in the sacred presence of people just like you – when you take off that"

--Prenez le pdf !

Téléchargement BerwickYaleMedicalSchoolGraduationAddressMay10


Et si le DMP Américain était un petit rond bleu ? #health20fr

Blue button Les lecteurs de Silber's Blog connaissent de  la différence entre "le dossier médical électronique" mis en oeuvre  par un système de soins, voire un établissement, appellé electronic medical record à l'international, et le dossier santé personnel initié par un patient/consommateur et appellé personal health record (Microsoft HealthVault et GoogleHealth).

Le DMP Français se rapproche de la première catégorie tout en ayant des aspects de la seconde. Il est avant tout une initiative de l'Etat, où l'on propose au patient d'accéder à un extrait des données de son dossier, sous son contrôle.

Compte tenu des retards du DMP français qui avait été malencontreusement promis pour 2007, sa popularité a eu tendance à s'effriter en faveur des dossiers personnels de santé que l'on voit de plus en plus nombreux.

Et juste à ce moment-là, voilà qu'en août aux Etats-Unis, a été lancé, ce qu j'appellerai le DMP à l'américaine, puisqu'il est annoncé par l'administration santé des Veterans et l'équivalent de la CNAM. Qu'est-ce que c'est ?

Lire la suite "Et si le DMP Américain était un petit rond bleu ? #health20fr" »

Médecine / Télémédecine : iphone & ipad mettent du coeur à l'ouvrage #health20fr

La télémédecine peine à s'installer à grande échelle depuis au moins deux générations... Il manque le remboursement ; il y a des problèmes de responsabilité juridique ; il faut envisager la réorganisation du système de soins, la délégation des tâches. Les Etats sont maintenant pour, mais l'accélération n'est pas évidente.

Là-dessus, arrive l'iPhone (l'iPad, Android...et autres) en 2010 et la donne change. C'est l'engouement pour les applis médicaux fonctionnels, et en ce moment, c'est beaucoup en cardiologie.

Défibrillateurs en France permet à l'usager de localiser un défibrillateur, d'apprendre (rapidement !) à s'en servir, et de signaler l'existence d'un. L'aspect communautaire et ludique fait décoller les chiffres. Instant Heart mesure la fréquence cardiaque. Nous n'avions pas besoin d'un téléphone pour le faire, mais cela mobilise... iStethoscope, inventé à University College London, convertit l'iPhone en stéthoscope...pour moins d'un euro...et toute l'Europe est au courant

Défibrillateurs en France            Instant Heart Rate (Android)

Capture d’écran 2010-09-02 à 23.00.39                           Capture d’écran 2010-09-02 à 23.52.33

Certes ces applications véritablement médicales sont à leurs tout débuts, mais elles font plus en quelques mois pour nous mettre sur le bon chemin de la télémédecine, que  des années de colloques et refléxions...

 

 

 

Basil Strategies
eHealth Partners

Facebook
Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.